Capitale des festivals

Abidjan, la capitale ivoirienne, est l’une des villes africaines qui accueille le plus grand nombre de festivals.

jeux francophonie cote ivoire drapeau stade omnisport abidjan akwaba

Il y a toutes sortes de festivals : grillage, cinéma, tambour, danses et tradition, jeux de cartes… Sans oublier les activités d’humour, de musique moderne et autres rencontres autour des métiers de l’art et du tourisme. Les Ivoiriens font la différence entre les festivals internationaux et locaux, et chaque jour est jour de festival ou de rencontre, de distraction, d’ambiance non stop, avec des quartiers qui ne «dorment» jamais. À Abidjan, le coucher et le lever du soleil se font en fonction de votre position géographique.

Et oui, la vie du bon côté, même avec la galère et le chômage ! Certains Abidjanais l’ont compris. Avec leur diplôme, ils détiennent des cabines téléphoniques et des aires de lavage. Certains disent que la fête, toujours la fête, cache le côté misérable de la capitale ivoirienne. Ils nous ont invités à visiter certains endroits du centre-ville où des jeunes ne font qu’arnaquer les internautes.

Ils vivent de cette piraterie sur les réseaux sociaux. Ce sont eux qui envoient des messages avec les adresses email des personnalités qu’ils parviennent à pirater. Seule chose qui inquiète aujourd’hui à Abidjan, c’est le phénomène des  »microbes  ».

Source : Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *