12ème édition de la biennale africaine de la photographie : Amsatou Diallo remporte le prix du Réseau KYA

La jeune photographe malienne Amsatou Diallo a remporté le prix du Réseau KYA de la 12e édition des rencontres de Bamako “Biennale africaine de photographie”. Elle est donc la meilleure photographe du Mali de l’édition de cette année avec comme récompense la coquette somme de trois millions francs Cfa.

La cérémonie de remise de prix de la 12e édition des Rencontres de Bamako ou la biennale africaine de la photographie s’est effectuée le mardi 2 novembre dernier au Musée national du Mali. Sur les quatre-vingt-cinq (85) photographes et vidéastes retenus pour le concours, ils ont été dix (10) à être primés. Parmi les lauréats, figure la jeune photographie malienne, Amsatou Diallo, qui a été récompensée par le du Réseau KYA des rencontres soit le prix du meilleur photographe du Mali.

Actuellement aux Etats-Unis pour des raisons de tril, Amsatou a été représentée à la cérémonie de remise par sa collègue Oumou Traoré.  Quant au prix du Ministère de la Culture du Mali dénommé Prix Seydou Keita, il été décerné à la photographe nigeriane, Adeola Olagunju.

Fondées en 1994, les Rencontres de Bamako sont organisées par le Ministère de la Culture du Mali avec le soutien de l’Institut français. Depuis leur création, les Rencontres de Bamako se sont imposées comme le premier et principal événement international consacré a? la photographie et a? la vidéo africaines et demeure aujourd’hui un événement essentiel pour l’art contemporain, un véritable plateforme de visibilité pour les artistes photographes et vidéastes d’Afrique et de ses diasporas.

A noter que le Réseau KYA est un réseau qui compte aujourd’hui environs 27 organisations culturelles maliennes de différentes filières des arts et de la culture. Il est né de la volonté de ses membres de mettre en place un espace de réflexion et d’analyse des questions de la culture.

Qui est Amsatou Diallo ?

Native de Ségou, Amsatou est diplômée du Conservatoire des Arts et métiers multimédia Balla Fasséké de Bamako option Action artistique et Culturelle. C’est lors de la rencontre africaine de la photographie de Bamako en 2005 qu’elle a su qu’être photographe était un métier. C’est ce qui l’a amenée à faire une formation d’un an en argentique au CFP (Centre de Formation en Photographie) de Bamako en 2006.

Amsatou a continué son apprentissage auprès des photographes à travers de nombreux ateliers de formation et résidences à la fondation Aiac en Espagne en 2009, à MC2a Bordeaux en 2012, à l’association Un autre regard à Bruxelles en 2012 et en 2015, à Eyes on Main Street Residency Program 2018 à Wilson au North Carolina aux USA et au Benin, Burkina, Ghana, Niger, Nigeria, Togo et Sénégal.

Elle est la fondatrice de l’Association des femmes photographes du Mali en 2007 et la présidente jusqu’en 2017. Amsa, comme on la surnomme, travaille sur le quotidien de la femme depuis ses débuts jusqu’à aujourd’hui et sur les actualités. Elle a fait de nombreuses expositions individuelles et collectives de 2007 à nos jours.                                                                              

Youssouf KONE

Source: Journal Aujourd’hui mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *