Crise du charbon à Bamako : Les femmes broient du noir

Cela fait quelques temps déjà depuis que les femmes ont de la peine à se procurer du charbon sur le marché de Bamako. Son prix a grimpé passant de à 7000 4000 francs CFA le sac. Une situation qui ne fait pas le bonheur des femmes de ménage.

charbon ecologique femme

C’est devenu régulier depuis des années. Pendant la saison des pluies, on constate un manque de charbon sur le marché. Cette rareté occasionne une montée vertigineuse de son prix. Une situation qui est confirmée par Mah Diarra, vendeuse de charbon à Djélibougou Doumanzana. Selon notre interlocutrice, cette pénurie en période hivernale du charbon est due au fait que ceux qui coupent le bois pour en faire du charbon s’adonnent surtout aux travaux champêtres. C’est ce qui explique, selon elle, le fait que le prix du sac de charbon en cette période de l’année augmente. Elle écarte toute responsabilité des revendeuses et revendeurs de charbon dans cette augmentation ; car, argue-t-elle, eux aussi acquièrent le charbon un peu plus cher que d’habitude.
Cependant, l’augmentation du prix de charbon sur le marché n’a pas forcement entrainé l’augmentation du prix de la «popote». Ainsi, les ménagères se trouvent confrontées à gérer cette situation difficile. Selon l’une d’entre elles, la cherté du charbon influe sur sa quantité au détail. A ses dires, le charbon pour 100 francs CFA ne peut plus assurer la cuisson. Il faut donc trouver des astuces pour s’en sortir. Sauf que certaines préfèrent, selon une autre interlocutrice ayant requis l’anonymat, faire des gymnastiques pour pouvoir s’acheter au moins du charbon pour 200 ou 300 francs CFA. Heureusement qu’au même moment le prix du gaz, lui, n’a pas connu d’augmentation. Toute chose qui fait que les femmes d’une certaine catégorie sociale ont jeté depuis leur dévolu sur ce liquide inflammable.
Mais, pour celles qui n’ont pas les moyens de s’offrir un gaz butane, elles broient du noir en attendant un approvisionnement correct du marché et donc la baisse du prix du charbon.
Nana Konté, Stagiaire LE COMBAT lecombat.fr

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *