Covid-19 : L’Algérie vole au secours des personnes vulnérables

La République démocratique et populaire d’Algérie a, par l’entreprise du Commissariat à la sécurité alimentaire, remis hier un important lot de don de produits alimentaires et non alimentaires à 11 centres d’accueil, de placement et d’orientation pour enfants, et à l’Association des femmes fistuleuses. La cérémonie de remise officielle de la donation s’est déroulée dans la cour de à l’Office des produits agricoles du Mali (OPAM) sis à Sogoniko. Présidée par le ministre-com

Le don est composé de 3.330 cartons de lait pour les enfants âgés de zéro à 6 mois, 2.300 bidons d’eau minérale, 315 cartons de couches pour bébés, 90 cartons de serviettes hygiéniques et 22 cartons de couches pour adultes destinées à l’Association des femmes fistuleuses. Il s’inscrit dans le cadre de la dynamique coopération existant entre nos deux pays. Il se situe aussi dans le cadre de l’opération d’urgence de réponse aux besoins alimentaires nés de la pandémie du coronavirus.

D’où la joie des bénéficiaires. «Ce geste humanitaire est une grande satisfaction pour nous, car il contribuera à améliorer les conditions de vie des enfants. Nous remercions le commissariat à la sécurité alimentaire et l’ambassade d’Algérie d’avoir pensé à nos structures. Nous les rassurons qu’un usage judicieux sera fait des dons», a promis le représentant des bénéficiaires et conseiller en planification et suivi évaluation à SOS Villages d’enfants Mali, Ali Ballo.

L’ambassadeur d’Algérie au Mali a, lui, rappelé que «c’est dans le cadre d’une coopération bilatérale que mon gouvernement a offert ces produits au Commissariat à la sécurité alimentaire. La solidarité entre nos deux pays est agissante. Elle dénote de la dénomination de bon voisinage». Cette solidarité s’est manifestée aujourd’hui et continuera certainement dans d’autres domaines, a assuré Chebihi Boualem.

Comme pour corroborer les propos du diplomate, le ministre-commissaire à la sécurité alimentaire rappellera que l’Algérie s’est toujours illustrée comme un partenaire clé et historique du Mali. Ce partenariat entre nos deux pays se noue particulièrement dans le domaine de la sécurité alimentaire, ajoutera Kassoum Dénon. En la matière, les différentes donations contribuent, selon lui, à l’atténuation des difficultés alimentaires de nos compatriotes. Elles jouent aussi un rôle fondamental dans la stabilisation des marchés des zones frontières, précisera-t-il.

«Chers bénéficiaires, votre responsabilité envers ces enfants est grande. C’est grâce à vous et à votre engagement que les pensionnaires de l’orphelinat évoluent dans un environnement adapté et ont accès à une alimentation adéquate. Nous espérons que les dons que vous apportiez à vos structures contribuent à améliorer l’alimentation de nos tout petits», lancera le ministre-commissaire à la sécurité alimentaire. Il a invité les bénéficiaires à faire une bonne utilisation des produits.

Yacouba TRAORÉ

Source: Journal l’Essor-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *