Coopération sino- africaine : des journalistes africains à la découverte des médias chinois

Du 5 au 25 avril, une trentaine de journalistes des pays africains francophones prennent part à une rencontre intitulée “séminaire international à l’intention des personnels seniors des médias des pays africains francophones”. Séminaire qui est organisé par l’Institut de recherche de formation de l’administration d’État de la presse, de la publication, de la radio, du film et de la télévision (SAPPRFT), avec le soutien du ministère du Commerce chinois. Les participants venus de 11 pays d’Afrique francophones sont issus de tous types de médias : télévision, radio, presse écrite, presse en ligne. Ce séminaire, selon les organisateurs, s’inscrit dans le cadre de la redynamisation de la coopération entre l’Afrique et la Chine.

universite journalisme aubaine red black media information etudiant

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée le jeudi 6 avril, au siège de l’Institut de recherches et des  formations du SAPPRFT. C’était sous la présidence de Liu Ying, vice-président de l’Institut  en présence Yan Chengsheng ; le vice-directeur de l’Agence de la coopération et de développement de Chine et des formateurs du SAPPRFT.

Dans son discours, le vice-président de l’Agence de coopération et de du développement, Yan Chengsheng a indiqué que les pays africains sont des partenaires importants pour la Chine et qu’il est temps de renforcer la coopération entre l’Afrique et la Chine.

Ce genre de séminaire organisé par l’Institut des recherches et des formations du SAPPRFT a pour objectif de développer une plateforme de coopération entre les pays africains et la Chine. Yan Chengsheng fait partie de ceux qui pensent que la réussite de la coopération Afrique- Chine passe par la coopération des médias. Il a souligné que les médias chinois respectent le principe de la coopération gagnant-gagnant, avant d’assurer que l’objectif des dirigeants de la République populaire de Chine est d’améliorer l’image des pays en voie de développement.

Le thème principal du séminaire à l’intention des personnels seniors des médias des pays africains francophones 2017 est ” l’ère multimédias, nouvelle réforme et coopération approfondie”. Il s’agit au cours de ce séminaire, d’informer  les professionnels des médias africains sur le développement et l’évolution des médias chinois. Un ‘accent est mis sur les rapports entre les nouveaux médias et les médias traditionnels; les missions des médias en Chine.

Il ressort des différentes présentations qu’il n’y a pas de presse privée en Chine et que la Chine accorde beaucoup d’importance au service public des médias. Selon Yan Chengsheng, les médias chinois jouent un rôle de solidarité entre les peuples chinois et de coopération internationale.

Monsieur Zeng Qing Jun, expert  en nouvelles technologies des médias qui a développé le thème sur les médias traditionnels face au nouveaux médias, a expliqué que les médias chinois se sont très développés ces dernières décennies.

Aux côtés des télévisions et des radios publiques, il y a la presse papier qui compte actuellement 1906 journaux, 10 014 magazines.

Dans le programme du séminaire, outre les communications sur le développement des médias chinois, il est prévu des visites dans les principaux organes de médiatiques de Beijing (CRI, CCTV, CNTV, le quotidien du peuple) mais aussi des visites culturelles et cinématographique ( la grande muraille de Chine, la Citée interdite, Musée du cinéma, etc).

Puisque le séminaire vise le renforcement des connaissances entre l’Afrique et la Chine dans le domaine des médias, chaque délégation venue de l’Afrique  présentera  une communication sur le développement des médias, sur la réglementation des médias et les nouveaux médias de son pays.

Abou Berthé, Abdouramane Coulibaly, depuis Beijing

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *