Contrat-plan Etat-Exploitants agricoles-Office du Niger : Le comité de suivi affiche sa satisfaction

A la faveur d’une réunion tenue à la Direction générale de l’Office du Niger, les membres du comité de suivi du contrat-plan Etat-Exploitants agricoles et Office du Niger 2014-2018 ont dressé le bilan des six premiers mois de l’exercice en cours. A l’issue de la réunion d’évaluation, les 16 membres du comité de suivi, présidé par Sidiki Traoré du Ministère de l’Economie et des Finances, n’ont pas caché leur satisfaction.

repiquage riz niono office niger MALI

Il s’agissait au cours de cette première réunion d’évaluation du contrat-plan 2014-2018 de faire le bilan des six premiers mois de ce cadre qui lie l’Etat, l’Office du Niger et les exploitants agricoles en vue d’un développement accéléré de la zone Office du Niger. L’objectif global étant de parvenir à assurer la sécurité et la souveraineté alimentaires du Mali, en proie aux changements climatiques.

Pour le Président du Comité de suivi de ce contrat-plan, Sidiki Traoré, cette réunion est une occasion pour les acteurs des différents départements concernés d’« améliorer le dialogue autour de la mise en œuvre de la politique nationale relative à l’autosuffisance alimentaire, liée à une maîtrise de la production agricole non tributaire de la pluviométrie, à l’accroissement de la productivité et à l’amélioration du bien être de nos populations. »

Il s’agissait surtout pour les participants de valider le procès-verbal de la 7è session du comité de suivi de la validation du contrat-plan 2014-2018, l’évaluation de la mise en œuvre des recommandations issues de la réunion de validation du même contrat-plan et l’examen du rapport d’exécution des engagements au titre du 1er semestre 2014.

Le Président Directeur Général de l’Office du Niger, hôte de cette rencontre, Illias Dogoloum Goro, a rappelé dans son discours de bienvenue, le cadre de cette réunion de suivi du Contrat-Plan, qui fait suite à celui de 2008-2012 et qui avait été prolongé jusqu’en 2013 en raison de la situation socio-économico-sécuritaire que le Mali a connue. Avant de souligner que le contrat-plan en cours s’inscrit, outre le développement accru du Mali, dans  la vision du Ministère du Développement Rural de faire de l’Office du Niger l’agropole de Ségou. Ce qui permettra, sans nul doute, poursuit-il, de traduire en acte la volonté du Chef de l’Etat de faire de l’agriculture le principal moteur du développement du Mali en allouant au secteur 15% du Budget national.

Le PDG de l’Office du Niger rassure également quant aux objectifs de production que s’est assigné le département de l’agriculture lors du lancement de la dernière campagne agricole à Kolongo, à savoir, 771 845 tonnes de riz paddy, 410 488 tonnes de produits maraîchers, de maïs et de pomme de terre, même si les attaques de chenilles sont à déplorer par endroit.

A l’issue de la rencontre, des recommandations ont été formulées à l’endroit de l’Office du Niger pour améliorer davantage la production par la mécanisation agricole, la gestion efficiente de l’eau et en instituant un audit annuel de la gouvernance de la structure. Les participants recommandent également à l’Office du Niger de veiller au respect des engagements pris vis-à-vis des acteurs du secteur privé. Un accent particulier a été mis sur la communication. Aussi, les participants ont invité l’Office du Niger à communiquer davantage sur ses actions. Le comité de suivi du contrat-plan s’est particulièrement réjoui des résultats encourageants enregistrés jusque-là par le département de communication de l’Office du Niger, qui dispose d’un site internet et… d’un club de football (ayant évolué en première ligue malienne la saison dernière). L’Office du Niger est surtout très présent sur les réseaux sociaux.

Rappelons qu’un contrat-plan est un cadre de collaboration contraignant entre l’Etat et ses partenaires (ici, l’Office du Niger et les exploitants agricoles) pour la poursuite des objectifs de développement de la zone Office du Niger que le gouvernement entend transformer en agropole. Le contrat-plan 2014-2018 a été signé en février 2014 et regroupe les acteurs de plusieurs départements ministériels de l’Etat, de l’Office du Niger et les exploitants agricoles.

Amadou Salif Guindo, envoyé spécial  à Ségou

SOURCE: L’Enquêteur  du   29 déc 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.