Consommation : Les bouchers suspendent leur grève, mais posent des conditions

Quelques jours après leur grève, le regroupement des bouchers et des vendeurs de bétails s’est prononcée sur la nécessité de satisfaire leurs revendications. Un compromis semble être trouvé entre les deux parties et les responsables des grévistes se disent ouverts pour le dialogue.

elevage production animale abattoir frigorifique viande zone laham industrielle carre fermier chambre froide betail abattu mouton boeuf vache

Selon Fassoum Doumbia, président des bouchers du district de Bamako, la grève a été suspendue. Cependant il  invite le gouvernement à satisfaire leurs doléances.  Il s’agit, entre autres, de l’application stricte de la loi portant sur la charte pastorale sur toute l’étendue du territoire malien, l’implication des acteurs de la filière dans toutes les prises de décisions les concernant, la résolution définitive de la tension entre éleveurs et agriculteurs dans le Wassoulou.

boucherie viande boeuf mouton dibiterie fete tabaski

Il s’agira aussi d’assurer la mobilité du cheptel dans le Wassoulou et partout au Mali. Selon les leaders grévistes, la réduction des postes de contrôle sur les axes routiers afin de diminuer les tracasseries de la police, douane, gendarmerie tout comme l’octroi de places vente aux marchands de bétail dans toute les communes du district de Bamako sont indispensables à l’essor du secteur.

Le président Doumbia a souligné que les auteurs des exactions subies aux éleveurs et leurs biens pendant la période du mois de septembre dernier à Filamana soient jugés.

Nana N. Traoré, Stagiaire

L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *