Concrétisation de l’autonomisation de la femme à travers le FAFE 19 associations de Sikasso financées à plus de 27 millions de FCFA

Dans le cadre de la convention, conforme au plan d’action gouvernemental 2019-2023, entre le ministère de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, à travers la Cellule technique du Fonds d’Appui pour l’Autonomisation de la Femme et l’Epanouissement de l’enfant (FAFE) et les ONG et Systèmes Financiers Décentralisés (SDF), la ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Dr. Diakité Aïssata Kassa Traoré, poursuit sa série de remise d’équipements de travail aux associations bénéficiaires de ladite convention.

 

Après les régions de Kayes, Koulikoro et Ségou, c’est au tour des femmes de la région de Sikasso, à travers l’ONG Jigi, gestionnaire délégué, de bénéficier de l’aide de l’Etat. La ministre, accompagnée de la Directrice du FAFE, Kanté Fatoumata Diankoumba, a procédé, le lundi 30 septembre, à Bougouni, à la remise d’une importante quantité d’équipements, dont la valeur est estimée à 27,5 millions de Fcfa.

Il s’agissait pour la ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, de continuer à soutenir les femmes partout, chacune dans son domaine, afin de combattre l’inégalité et la pauvreté, en garantissant l’autonomisation dans les entreprises, à travers les activités génératrices de revenus.

Comme d’habitude, la ministre a prôné l’entraide et l’entente entre les femmes. Elle les a exhortées à cultiver l’esprit de collaboration tout en dépassant les considérations personnelles, pour faire place aux priorités du moment que sont le développement communautaire et la stabilité.

S’agissant de la Convention, elle a rappelé que les deux entités ont la responsabilité de renforcer les capacités techniques et humaines des Petites et Moyennes Entreprises (PME) et des Petites et Moyennes Industries (PMI), mais aussi les Activités Génératrices de Revenus. Pour un montant de 27.500 millions de FCFA, 19 associations, (11 à Bougouni, 4 à Yanfolila et 4 à Kolondiéba), ont bénéficié de l’appui de l’Etat pour une durée de 15 mois.

Les équipements sont composés de panneaux solaires et accessoires, de matériels pour la confection de savon, de matériels pour la transformation d’arachide en pâte, de matériels de fabrication de beurre de karité, d’accessoires de tissage et de grillade et aussi de matériels pour la teinture.

La ministre, Dr. Diakité a exhorté les bénéficiaires à honorer les engagements inscrits dans la convention afin de rendre plus visibles les actions menées en faveur de l’autonomisation de la femme et de l’épanouissement de l’enfant.

Pour sa part, le Directeur exécutif de l’ONG Jigi, Sékou Barry,  a affirmé qu’avec cet engagement de l’Etat d’un côté et des femmes de l’autre,  » nous réussirons à atténuer la pauvreté dans nos murs« .

F. Mah Thiam KONE

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *