Compagnie de la circulation routière : Ces zélés qui ternissent l’image de la police

S’il y a des agissements dont devrait se défaire tout bon agent de l’ordre public, le zèle et l’abus de pouvoir en font sûrement partie. Ce mardi, aux environs de 12 heures, sous l’échangeur du Quartier-Mali, il nous a été donné d’assister à cette pratique devenue si courante chez nos agents de police que les Bamakois n’y prêtent plus attention.

police nationale corruption circulation routiere ccr

Alors qu’un jeune motocycliste inconscient venait de passer un feu au rouge, l’un des agents de police chargés de la circulation se précipite sur la voie pour attraper le guidon de la moto non-immobilisée, afin d’en retirer la clef-contact.

Et ce en pleine circulation, au mépris de sa propre vie, de celles du jeune fautif d’autres usagers. Car il a fallu la dextérité du conducteur d’un véhicule de type RAV4, qui suivait la moto, pour que le pire soit évité. Il faut faire respecter la loi pour créer l’ordre et non le désordre.

Un agent bien formé devrait d’abord sonder la situation avant toute intervention. On se souvient encore qu’un retrait de la clef-contact d’une Sotrama avait endeuillé des familles en fin d’année 2015. Les plus hautes autorités de la Police doivent prendre ce problème à bras le corps pour nous fournir des agents moins enclins à leurs instincts primaires.

 

Source: Le Prétoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *