Comment préserver son enfant des images à caractères pornographiques?

Le risque d’exposition des mineurs aux photos et vidéos à caractère pornographique augmente à mesure que se développent les outils numériques et la consommation de contenus en ligne. L’accès des enfants et adolescents à la pornographie est doublement facilité la navigation autonome sur internet et le libre d’accès aux contenus gratuits et sites pornographiques illégaux.

 

Selon les statistiques, la première expérience de visionnage de tels contenus intervient à un âge de plus en plus précoce. Si ce sont les adolescents qui sont principalement concernés, les enfants peuvent l’être également, notamment parce que cette exposition à la pornographie en ligne ne résulte pas toujours d’une consultation volontaire. Très souvent, ce sont des liens publiés sur des forums, publicités sur des sites illégaux de jeux ou de streaming qui les amènent sur des pornographiques.

Pour certains spécialistes en psychologie, les conséquences de l’exposition à des contenus pornographiques peuvent être lourdes et durables pour les enfants et les adolescents car celle-ci est notamment susceptible de perturber le bon développement psychologique et le rapport au corps et à la sexualité.

Toutefois quelques solutions sont proposées aux parents pour protéger les enfants vis-à-vis de ces images.

En effet, il existe de nombreux outils numériques de contrôle parental qui permettent de limiter le risque d’exposition aux images pornographiques. Il s’agit d’une application ou d’un logiciel qui détectera automatiquement les contenus inadaptés et empêchera l’accès aux sites pornographiques. Cet outil peut être installé  soit sur l’appareil de l’enfant ou bien sur l’appareil familial.

Dans la plupart des cas, ces outils vous permettront également de bloquer l’accès à d’autres contenus inadaptés aux mineurs tels que les contenus violents, les sites de jeux d’argent, etc.. ou encore de définir la durée maximale ou les plages horaires d’utilisation d’un appareil.

Ces outils de contrôle parental peuvent réduire fortement le risque d’exposition aux images pornographiques mais elles ne seront jamais totalement absentes car si les amis de votre enfant ont les mêmes appareils connectés et qu’il n’y a pas le même suivi, l’enfant peut toujours être exposé.

En outre, les outils de contrôle parental ne filtrent pas nécessairement les contenus accessibles directement sur les réseaux sociaux, les forums ou encore les sites de divertissement où un risque d’exposition demeure, même s’il est moindre.

C’est pourquoi, quel que soit l’âge des enfants, il est important de dialoguer avec eux, pour les aider à comprendre et exprimer leurs émotions et à développer leur esprit critique.

Toujours selon les spécialistes si votre enfant a été choqué par une image, exprimer ce qu’il a ressenti pourra minimiser l’impact que cette image a pu avoir sur lui. Ce sera aussi l’occasion de consolider ses repères et sa représentation du monde qui l’entoure.

Même si les enfants n’osent pas parler de ce qu’ils ont vu, de honte ou de peur d’être privés d’écrans, les parents doivent prendre l’initiative du dialogue avec leurs enfants. Dans tous les cas, il est primordial de ne pas le culpabiliser mais de le rassurer et de l’encourager à se confier à vous. S’il voit qu’un adulte s’intéresse à ce qu’il a ressenti, l’enfant osera davantage partager son émotion.

AFANOU KADIA DOUMBIA

SourceMalijet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.