Collectif des Demandeurs Logements Sociaux : La sérénité et l’espoir sont de retour

L’un des secteurs du programme présidentiel d’IBK est axé sur l’opportunité d’offrir à des maliens à faibles revenus, des logements décents à Bamako et à l’intérieur du pays. Après les premières attributions dans des circonstances douteuses et honteuses par le Ministre de l’époque Dramane Dembélé, des compatriotes se sont constitués en collectif afin de peser dans la commission mise sur pied à cet effet.

Nous avons fait quelques détours dans certains centres de dépôts des dossiers, l’atmosphère était agréable et les postulants dégagent une odeur d’optimisme. Depuis le départ de l’ancien Ministre Dramane Dembélé, dont la détermination n’était pas de construire des « cages » selon Ibrahim Boubacar Kéita, le front des logements sociaux s’est stabilisé. Le collectif des demandeurs des logements sociaux a composé avec les structures et personnes en charge du domaine. C’est ainsi qu’après des épreuves et de la résistance, l’actuel ministre Monsieur Cheick Sidiya Sissoko dit Kalifa a exigé leur prise en compte dans les prochaines attributions.

Le président du collectif des demandeurs des logements sociaux Moussa Touré, à notre micro, avait le même constat. Aujourd’hui, le collectif est en partenariat avec le ministère de l’Habitat, c’est la raison qui explique la quiétude dans le processus actuel d’attribution au bénéfice de l’ensemble des maliens. Cette quiétude n’est venue d’un jour, les efforts et démarches ont été considérables et consistants dans vers cette chance que le président et son gouvernement ont bien voulu offrir à des maliens.  Pour le président Moussa Touré, c’est le sens de l’écoute du ministre Kalfa qui a amené cette accalmie et ce consensus pour la prise en compte de leurs doléances : « à l’époque nous soutenions déjà le président de la République par rapport à la construction de ces logements, donc aujourd’hui, nous nous réjouissions  de ces futures attributions qui seront pour très bientôt

Certes, l’offre est inférieure à la demande, mais le collectif salue encore une fois la volonté du chef de l’Etat de poursuivre : « nous souhaiterons que l’ensemble des maliens le soutiennent afin qu’il puisse continuer ses projets qu’il a entamés. » le calme et l’apaisement sont de mise pour ce collectif dont le siège, en plein quartier de Baco Djikoroni GOLF, est depuis longtemps très fréquenté pa   r des compatriotes sur un pied de guerre vers l’acquisition d’un toit.

Quant au président de la commission d’attribution, Issa Guindo, les rapports sont très bons, au dire de Moussa Touré « Le collectif peut se considérer membre d’honneur de la commission et il travaillera à soutenir pleinement le ministre pour la mise en exécution efficiente de ce projet que lui a confié son Excellence Ibrahim Boubacar Keïta

Le travail est fortement suivi, avec un regard constant du département pour une meilleure prise en charge de ceux qui auront la chance d’être retenus. Au centre de dépôt de l’Office Malien de l’Habitat, les postulants se bousculent à l’entrée. Mais une meilleure organisation a consisté en l’établissement de liste et qui permettent à des gens de les faire passer en groupe de 15 à 20 personnes pour les dépôts.

Les démarches ne sont pas faciles, nous confie Fatoumata Goita rencontrée à un comptoir de la BMS pour le payement de son apport personnel et de sa caution. « Je pense que les conditions des logements sociaux sont mieux qu’auparavant, c’est pourquoi je tente ma chance. J’ai une fille et mon mari voulait que ce soit mon nom qui figure car les femmes ont deux fois plus de chance que les hommes. » Avec un léger sourire, elle dit prier pour que la chance lui sourit.

Badiala Kéita

 

Source: figaromali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *