Clôture de l’atelier de Réflexion sur le Droit Domanial et Foncier et le Genre: Présentation des principaux résultats

Après deux jours de travaux sur le thème “Garantir les Droits Fonciers des Femmes et Accès équitable et sécurisé des Femmes à la terre”, l’atelier de Réflexion sur le Droit Domanial et Foncier et le Genre a été clôturé par la présentation des principaux résultats aux officiels le 19 Juillet à Maeva Palace.

De nombreux échanges ont été faits au cours de cet atelier notamment sur le projet de code domanial et foncier, sur le rapport d’Étude sur les déterminants dans les droits d’accès des femmes à la terre dans les régions de Ségou, Mopti et Tombouctou” de Care Mali, la loi sur le foncier Agricole par le Point focal genre, l’identification des principaux obstacles dans l’application des textes législatifs et réglementaires qui limitent un accès équitable et sécurisé des femmes aux ressources particulièrement à la terre pour ne citer que ceux-là.

Suite à une synthèse des principaux résultats et échanges, Mme DIARRA Marietou GOITA au nom des rapporteurs a présenté les principaux résultats en présence du Ministre des Domaines et des Affaires Foncières,M. Badra Aliou BERTHÉ, le 2 ème Secrétaire de la Coopération  Canadienne, M. Richard BLANC, le Maire de la commune IV, M. Abdala YATTARA et le Directeur National des Domaines, M. Ibrahim SIMPARA.

Cette présentation s’est accentuée sur deux points à savoir les obstacles liés à l’accès équitable et sécurisé des femmes à la terre et des recommandations.

Sur le premier point, il a été révélé : l’inégalité entre homme-femme dans les différentes communautés, discrimination des femmes dans l’héritage et dans le foncier, sacralité de la terre, faible taux d’alphabétisation des filles et femmes, insuffisance de synergie entre les organisations féminines, faible niveau d’engagement des hommes dans l’accès des femmes à la terre, non application des textes pour l’accès des femmes et jeunes à la terre, méconnaissances des textes législatifs réglementaires par les femmes relatifs au foncier agricole, faible représentativité des femmes dans les commissions foncières, non prise en compte par les textes de nos réalités socioculturelles, insuffisance de sensibilisation et de formation des femmes sur leurs droits, faible revenu des femmes et  la difficulté d’accès des femmes aux crédits, équipements et intrants agricoles.

Sur le deuxième point, des recommandations ont été faites: information et sensibilisation pour un changement de comportement de la communauté à l’égard des femmes, création et ou opérationnalisation  des centres d’alphabétisations pour les femmes, élaboration d’un plan de communication de suivi de sa division à travers la traduction de la loi foncier d’agricole en toutes les langues nationales du Mali et autre supports accessibles au monde rural, renforcement de capacité des femmes en plaidoyer, création d’un cadre de concertation entre les femmes, sensibilisation et information des hommes à la causes des femmes, allègement des tâches des femmes, respect  des textes donnant droit à l’aménagement de 15% de terre agricole par l’Etat pour les femmes, adaptation des textes juridiques à nos réalités socioculturelles, simplification des procédures d’accès à la terre pour les femmes, opérationnalisation du fond d’appui à l’agriculture, facilitation de l’accès des femmes aux crédits, équipements et intrants agricoles, formation des femmes et des hommes sur les droits des femmes et les opportunités économiques, favorisation de l’autonomisation des femmes par des activités génératrices de revenus et une préférence accordée aux femmes et aux jeunes lors des appels d’offres.

Suite à cette présentation des principaux résultats, le Ministre des Domaines et des Affaires Foncières, M.Badra Aliou BERTHÉ ainsi que le 2eme Secrétaire de la Coopération Canadienne M.Richard BLANC s’engagent à œuvrer pour un accès équitable et sécurisé des femmes à la terre et de compte des recommandations faites lors de cet atelier.

AFANOU Kadia DOUMBIA Stagiaire

Malijet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *