Circulation routière pendant le ramadan : DE GRANDS AXES BASCULENT EN SENS UNIQUE EN FIN D’APRES-MIDI

La mairie du district, en collaboration avec le ministère des Transports, le Syndicat des transporteurs et conducteurs, l’Agence nationale de sécurité routière et la Compagnie de la circulation routière, engage un plan de circulation alternée à Bamako

police nationale corruption circulation routiere ccr

Depuis lundi et pendant tout ce mois de Ramadan, un plan de circulation alternée est appliqué sur certaines voies du District de Bamako, sur décision en date du 31 mai 2016 prise par le maire du district, Adama Sangaré.
« La circulation alternée est un moyen de règlementation du trafic sous forme d’une alternance du sens de la circulation sur un segment du réseau routier. Elle permet de répondre à un besoin d’intérêt général de la population », a défini Djibril Sidibé, le directeur de la régulation de la circulation et des transports urbains (DRCTU).
Pendant le mois du Ramadan, le flux des conducteurs et motocyclistes pressés de regagner leur domicile pour la rupture du jeun, créé des moments de grand trafic, surtout en fin d’après-midi. Ce trafic nécessite un réaménagement technique pour fluidifier la circulation et éviter les longs bouchons qui irritent les automobilistes.
Pour ce Ramadan, trois voies parmi les axes les plus empruntés de la capitale, connaîtront des modifications du sens de la circulation, de 16 h à 19h30 : l’avenue Cheick Zayed, la route de Koulikoro et l’avenue Martin Luther King.
Sur l’avenue Cheick Zayed, la circulation sera en sens unique pendant le créneau horaire indiqué de la station Total (monument de l’Hippopotame) au monument de l’Éléphant. La mesure interdit notamment d’accéder au carrefour de l’Éléphant à partir de l’intersection de la Bibliothèque nationale ou de la voie passant devant la mairie de Hamdallaye.
Les véhicules de transport en commun utilisant l’avenue Cheick Zayed pour accéder au centre-ville, devront emprunter la voie pavée pour passer par le pont de Diafaranako, la rue 382 de Bamako-coura et le carrefour de la Bourse du travail.
La route de Koulikoro se met, elle, en sens unique du carrefour de l’hôpital Gabriel Touré à la sortie de la ville vers le carrefour SODOUF. Pour rallier le centre-ville, les véhicules de transport en commun devront passer par les Rues 623 et 518 de Boulkassoumbougou, le carrefour de la Sotelma, la Rue 254 de Djélibougou puis les quartiers de Fadjiguila, Korofina, Banconi, Hippodrome, Missira et Médina coura.
Sur l’avenue Martin Luther King, on ne pourra rouler que dans le sens échangeur du Quartier Mali-carrefour du marché de Torokorobougou. elle sera aussi en sens unique sur toute sa longueur. L’itinéraire des véhicules de transport en commun vers le centre-ville passe par le carrefour du marché de Torokorobougou, les Rues 409 et 418 de Torokorobougou, le 2è échangeur du Quartier Mali et le pont Fahd.
« Nous faisons en sorte que le transport en commun ne soit pas interrompu », a indiqué Djibril Sidibé qui a demandé aux usagers de s’approprier cette mesure temporaire et nécessaire pour les fidèles musulmans.
Pour faciliter son application, la mairie du district prévoit d’utiliser des panneaux et autres moyens de signalisation tandis que la police va renforcer ses effectifs pour faciliter la circulation.
B. COULIBALY

 

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.