Circulation routière : le cortège encombrant du ministre Wagué fait une victime

Depuis sa nomination à la tête du département stratégique de la Réconciliation nationale, le Col-major Ismaël Wagué a suscité plusieurs inquiétudes non seulement sur ses capacités intellectuelles à diriger ce département, mais aussi et surtout la psychose qu’il impose au sein de la cité administrative, avec son imposante escorte militaire. Il a fini par caillasser la voiture d’un usage de la route, la semaine dernière.

C’est un vieux, la soixantaine, qui a payé les frais de l’imposante escorte du ministre de la Réconciliation nationale. Alors à bord de sa voiture de marque Mercedes 190 de couleur grise, le vieil homme a été accroché par l’effrayante compagnie de l’ancien porte-parole du Comité national pour le salut du peuple (Cnsp). Wagué fit arrêter son cortège pour tenter de présenter des excuses à sa victime qui, de toute façon, ne pouvait rien contre les seigneurs du jour. Sur des images que sa suite a publiées, le vieil homme fait mine de beaucoup d’humilité.
Si ses communicants n’ont certainement pas vu la gravité de l’acte. En tout état de cause, ils doivent conseiller à leur patron qu’il est temps pour lui de se défaire de sa treillis militaire et d’être plus discret et plus efficace dans la gestion des dossiers brûlants qui s’entassent sur son bureau. Mais aussi et surtout de diminuer le nombre d’hommes armés qui l’escortent, comme sur un champ de bataille.
Dieu veille !

Hamadoun MAIGA

Source : Azalaï-Express

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.