Chérif Ousmane Madani Haidara à propos de la présence d’une délégation du Haut Conseil Islamique à Koulouba, après l’assassinat du Commissaire de Niono ” Il ne s’agissait pas pour nous d’entraver l’action de la justice, au contraire, elle doit s’affirmer à tous les niveaux… “

Après l’assassinat du Commissaire de police de Niono, Issiaka Tounkara, à la faveur d’une manifestation violente, une délégation locale du Haut Conseil Islamique de Niono, accompagnée par la faitière, s’est rendue à Koulouba pour condamner  » cet acte cruel et barbare « . Et présenter à la nation toute entière, à travers le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita  » les pardons et regrets  » de la population de Niono.

 

Dans une déclaration en date du 20 octobre, le Bureau national du Haut Conseil Islamique du Mali a cru bon d’éclairer la lanterne de l’opinion publique sur cette démarche  » qui n’entrave en rien l’action enclenchée par la justice  pour faire toute la lumière sur cette affaire « .

Lire la suite dans la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *