CELEBRATION DU 26 MARS : Salif Kéita is back

En prélude à son concert prévu le 27 mars 2021 sur son île Djataland à Kalabancoro pour célébrer les 30 ans de la démocratie malienne, l’artiste Salif Kéita a animé le samedi dernier sur le site un point de presse. C’était en présence d’Ouambo M. Apollinaire et d’Abba Bocoum, tous deux organisateurs de l’événement.

 

Selon Salif Kéita, à travers ce concert, les organisateurs cherchent à créer un lien entre les différentes couches de la population autour d’un événement heureux pour fêter les 30 ans de l’avènement de la démocratie au Mali ; créer un environnement de joie et de distraction avec l’icône de la musique africaine ; créer un lieu d’échange pour favoriser la relation interentreprises dans un cadre adéquat ; valoriser la musique malienne dans un magnifique cadre sur l’île Djataland en cette période de chaleur ; éveiller les curiosités, diversifier les publics, permettre l’accès au plus grand nombre en pratiquant une politique tarifaire adaptée et ainsi créer des conditions favorables à la découverte de la star Salif Kéita ; favoriser dans un cadre convivial la rencontre entre les populations, les professionnels en développement de projets et les amateurs ; contribuer au rayonnement de la ville de Bamako.

« Le 26 mars ne doit pas passer inaperçu. Nous allons mettre un peu de joie dans le cœur des Maliens à travers ce concert en cette période marquée par la Covid-19. Sur ce podium épique tel un passage de flambeau qui se veut transgénérationnel, les mélomanes savoureront la sagesse et l’expérience à travers le maitre de céan, la douceur de la féminité à travers Ami Koïta et Aicha la Belle et surtout la fougue de la jeunesse représentée par Kader Tarhanine et d’autre jeunes montant de la musique malienne », promet-il. Et d’ajouter : « Après une rude période de crise multiforme, nous vous invitons à nous serrer les coudes, à nous serrer la main et à venir communier avec nous en reprenant en cœur les chansons mémorables qui jusqu’à aujourd’hui continuent de faire la fierté de la musique malienne.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *