Campagne médiatique pour les élections apaisées : « Il n’aura pas la victoire d’un candidat sur un autre, mais la victoire de la paix et du Mali », dixit le Ministre Koïta

Présidant le lancement de la campagne médiatique pour des élections présidentielles  apaisées à Ségou et à Mopti, le ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Amadou Koïta, a fait comprendre qu’il n’y aura pas la victoire d’un candidat sur un autre, mais « ce sera la victoire de la paix » et du « Mali ».

Pour des élections apaisées et crédibles sans violence au Mali, il a été initié un projet dit PBF pour la promotion de la culture de la paix par la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale. Il s’agit, en effet, par ce projet d’une campagne médiatique visant à appeler les enfants et les jeunes à s’engager, mais aussi et surtout les acteurs politiques maliens à sauver le Mali, en acceptant les résultats des urnes

Ledit projet a fait l’objet d’une cérémonie de lancement à la Maison des Jeunes ce vendredi 27 juillet 2018, présidée par le Ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Amadou Koïta. Qui avait à ses côtés le représentant du Représentant de l’UNESCO au Mali, Pierre Saye et la représentante du projet PBF.

Selon le représentant du Représentant de l’UNESCO au Mali, Pierre Saye, les jeunes jouent un rôle essentiel dans le développement d’un pays, raison pour laquelle elle est au cœur du projet.

« Les élections apaisées sont gages de la paix, de la consolidation de la démocratie et du développement durable », a indiqué monsieur Saye.

Dans son discours de lancement, le Ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Amadou Koïta, a fait savoir que le Gouvernement a mené les efforts nécessaires pour que l’élection soit libre, crédible et transparente.

A en croire le Ministre Koïta, « l’élection participe du renforcement des institutions de la République ».

« Il n’aura pas la victoire d’un candidat sur un autre, ce sera la victoire de la paix, la victoire du Mali », a conclu le Ministre Amadou Koïta.

Des messages de paix et de la non-violence sur clés USB ont été remis aux représentants de l’URTEL de Ségou et de Mopti pour diffusion durant toute la période de l’élection.

Cyril ADOHOUN

Source: L’Observatoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *