Bandiagara : La nouvelle mosquée officiellement ouverte

Ce vendredi 3 juin, la toute nouvelle mosquée de Bandiagara ville a été officiellement ouverte. C’est un don de la  Fondation Toguna à travers son PDG, Seydou Nantoumé, fils du terroir, aux fidèles musulmans.

lieux cultes mosquee bandiagara pays dogon sangha fondation Toguna

La cérémonie d’inauguration a mobilisé une forte délégation venue de toutes les contrées du Mali, de  l’Afrique et de l’étranger. Cadres dogon, opérateurs économiques du Mali, artistes, leaders religieux, ministres, honorables, administrations, populations etc. Ils étaient nombreux à être témoins de cet évènement inédit. Construite au 8e quartier du Mali, cette mosquée a une capacité d’accueil de 5 mille fidèles musulmans ; elle est bâtie sur une superficie de 5000 mètres carrés et composée de : deux grandes salles de prière (pour les hommes une capacité de plus de 2000 places, et pour les femmes, en étage, d’une capacité de plus de 1000 places) ; un grand espace séparant les deux blocs pouvant aussi accueillir un nombre important de musulmans ;une salle de lecture ; une morgue ; un château d’eau ; des latrines et un espace aménagé  pour les ablutions. L’architecture attirante de la mosquée est faite dans un style traditionnel soudano-sahalien avec des pierres taillées.

L’architecte de l’œuvre, Monsieur Koné a fait l’exposé de cette création exceptionnelle. Les  réalisateurs du projet sont tous maliens et ils ont estimé bon de mettre en valeur les matériaux locaux. Une manière de valoriser nos richesses culturelles. A expliqué Monsieur Koné.

Le chef du 8e quartier du Mali, Monsieur Anapel Ouologuem et le Maire de Bandiagara, Monsieur Housseïni Saye ont tous appelé les fidèles musulmans à la communion autour de la valeur commune qu’est l’islam. Seule condition d’être reconnaissant envers la main qui a aidé (Fondation Toguna) car c’est dans cet esprit qu’il a bien voulu construire ce joyau architectural dans son terroir.

Koké Kallé,     Imam de la grande mosquée de Bamako, Monsieur Thierno Diallo, Ministre des Affaires Religieuses et du Culte ont tous salué ce projet du PDG de Toguna, Monsieur Nantoumé contribuant à consolider la purification des cœurs. Aujourd’hui, Bandiagara en a fortement besoin pour plusieurs raisons.

De telles initiatives renforcent la cohésionsociale, telle est aussi la vision du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta qui,à travers son représentant le ministre Thierno, a félicité l’initiative et exprimé son vœu de voir des desseins pareils à travers le Mali.

Mahmoud Dicko qui a guidé la prière de Djouma, a déclaré le nom de l’imam de la mosquée. Il s’appelle Issiaka Tapily. Un jeune d’une trentaine d’année. Monsieur Dicko, compte tenu de sa jeunesse, l’a confié à tous les fidèles musulmans pour qu’ensemble ils puissent s’occuper de cette mosquée et accomplir, dans la cohésion,la mission du Tout Puissant.

Boubacar Yalkoué, Envoyé spécial

 

Ils ont dit :

 Abdoulaye Diawara, Opérateur Economique« Il faut remercier Seydou Nantoumé pour tout ce qu’il fait pour le Pays Dogon et le Mali »

« Nous sommes là dans le cadre de l’inauguration de cette grande mosquée. Nous sommes contents, comblés. Il s’agit de remercier maintenant le donateur, Seydou Nantoumé, pour tout ce qu’il fait pour le pays Dogon et le Mali ».

 

Issiaka Moctar Tapily, « Imam de la nouvelle Mosquée »

« J’appelle à la cohésion… »

« Je rends grâce à Dieu pour avoir été choisi Imam de cette grande mosquée. Sa construction nous a tous fait plaisir. Maintenant, il reste le travail dans la communion. Nous devons nous démarquer de tout esprit conduisant à la division.  Nous sommes les mêmes. Pas de distinction.

J’ai eu la chance d’être le premier Imam de cette mosquée. Je suis très jeune et je ne suis qu’un apprenant car j’ai mes maîtres coraniques dans cette ville. Je demande à tous de m’accompagner dans cette tâche car aucune œuvre humaine n’est parfaite. Si je me trompe, qu’on me le dise et me mette sur le droit chemin. J’insiste beaucoup sur la cohésion entre fidèles musulmans sans laquelle tout ce que nous entreprendrons sera vain ».

 

 

Source : Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *