Bamako : Des milliers de manifestants protestent contre les maux du pays

Alors qu’il était annoncée pour être la manifestation de tous les dangers, le meeting des partisans de l’Imam Mohamoud Dicko, président du Haut Conseil Islamique du Mali a eu lieu, ce vendredi après-midi sur le Boulevard de l’Indépendance. Un rassemblement géant qui a mobilisé des milliers de manifestants sur cet axe routier.

 

Lequel était, pour la circonstance, noir de monde. Malgré le déploiement impressionnant du dispositif sécuritaire et une chaleur accablante, ce rassemblement a dépassé toutes les estimations en termes de chiffres.

C’est aux alentours de 15 heures 30 mn que le président du Haut Conseil Islamique, l’imam Mahmoud Dicko a fait son apparition. Il est parvenu à délivrer tous ses messages liés à la situation sécuritaire, la grogne sociale, l’éducation avec la poursuite de la grève des enseignants. L’imam Dicko a promis que ces manifestations se tiendront tous les vendredis jusqu’à l’obtention du départ du Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga. Avant de déclarer que le président IBK n’est pas son ennemi, mais il doit respecter la volonté du peuple malien. L’Imam Dicko a aussi appelé les Peuls à ne pas être animés par la haine et la vengeance.

Quelques minutes après la fin du discours de Mahmoud Dicko, des manifestants pris la direction du domicile du Premier ministre, de l’Assemblée nationale et même du palais de Koulouba. Raison pour laquelle des échauffourées leur ont opposé aux forces de l’ordre dans les quartiers de Bamako Coura, Darsalam, Niarela et Bagadadji. Ces ainsi que celles-ci ont usé de grenades lacrymogènes et des patrouilles dissuasives pour disperser les manifestants.

Kibaru

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *