Autonomisation financière des femmes : Mars Entreprenariarial March pour tracer le chemin

Aider les femmes maliennes à mettre en place des entreprises solides assurant leur autonomie financière, susciter, encourager, soutenir et assister l’exécution d’initiatives innovantes sont entre autres les objectifs de Youth Entrepreurschip Sustainainability ( entreprenariat durable des jeunes YES inc Mali). Le programme a été lancé le dimanche 01 Mars 2020 au siège de la structure à Korofina devant les autorités coutumières et administratives du pays ainsi que devant les responsables de la structure et devant plusieurs femmes désireuses de donner une nouvelle vision à leur vie.

Les femmes sont au cœur des équilibres familiaux, culturels, sanitaires et sociaux. Elles jouent un rôle central en matière de santé, de développement et d’éducation. A ce titre, leur autonomisation est un indispensable facteur de paix et de progrès social, économique et environnemental a signalé le coordinateur de Youth entrepreurschip sustainainability Kalilou Dama. « Je suis convaincu que donner aux femmes le droit de choisir leur vie en toute autonomie, partout dans le monde, est l’une des clés pour relever les défis de ce siècle », ajoute-il.

Kalilou Dama a montré que l’objectif de Mars entrepreneurial March 2020 vise à susciter, encourager, soutenir, assister l’exécution d’initiatives innovantes en faveur de l’autonomisation financière des femmes dans le monde entier durant tout le mois de Mars de chaque année. Pour lui, l’autonomisation de la femme est la condition sine-qua-non de tout développement tout en rassurant que sa structure œuvrera a ce que les femmes maliennes puissent voler de leurs propres ailes.

Il a lancé un appel à l’endroit des femmes désireuses de mettre en place leurs entreprises de taper à leur porte et qu’ils mettront des coaches à leur disposition pour leur permettre de réaliser leurs rêves. Le représentant du ministre de la jeunesse et des sports Baba Arby a indiqué qu’au regard du nombre croissant des demandeurs d’emplois versés sur le marché chaque année, des effets du chômage, du poids du sous-emploi, des crises sociales et économiques que vivent les jeunes et les femmes de notre pays que l’entreprenariat reste la clé de l’emploi pour le gouvernement.

Selon lui, Yes inc Mali demeure un des principaux partenaires du gouvernement à œuvrer dans le domaine de l’entreprenariat afin que les jeunes et les femmes instruites ou analphabètes puissent créer leurs petites et moyennes entreprises et que cette action « Mars entreprenariat March » prévoit la formation de cinq mille (5000) nouveaux entrepreneurs qui en plus d’être leurs propres employeurs pourront offrir de l’emploi à autant de leurs camarades jeunes et femmes.

Moussa Samba Diallo

Source: Journal le Républicain-Mali

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *