Autonomisation et sécurité sociale des femmes Le forum de l’APPEM offre des pistes aux femmes journalistes !

Organisé par l’Alliance des professionnelles de la presse écrite du Mali(APPEM) en collaboration avec le groupe Renouveau, s’est tenu du 29 au 30 mars à l’Escale Gourmande, le forum sur l’autonomisation et la sécurité des femmes. La cérémonie d’ouverture des travaux présidée par le représentant du Ministre de l’Economie Numérique et de la Communication, Moustapha Diawara, a enregistré la présence de la présidente de l’APPEM, Mme Dado Camara, de la représentante du Ministère de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille, Mme Haïdara Bernadette Keïta, de l’administrateur délégué de la Maison de la presse, Mahamane Talata Maïga, du président de l’ASSEP Bassidiki Touré et de nombreuses participantes des différents organes de presse de la place.


Inciter les femmes à entreprendre des activités génératrices de revenus. Tel est l’objectif de cette 6ème édition du forum sur l’autonomisation et la sécurité de la femme. Elle a réuni, plus d’une soixantaine de femmes journalistes.
Lors de la cérémonie d’ouverture, la présidente Camara a souligné que l’APPEM a été créé en janvier 2012 pour le développement et la participation à des actions de la promotion féminine.
Selon elle l’organisation de ce forum est une manière pour l’APPEM d’encourager la bravoure des femmes et à les inciter à entreprendre des activités économiques. Car dit-elle, l’autonomisation de la femme est une condition essentielle au développement. Occasion pour elle d’affirmer que leur alliance s’est fixée un certain nombre d’objectifs. Parmi lesquels, précise-t-elle, figure l’encouragement de l’autonomisation des femmes à travers des articles de presse et la promotion des actions menées par des femmes.
A sa suite le représentant du ministère de l’Economie Numérique et de la Communication, après avoir remercié l’APPEM au nom de son ministre, dira que son département se réjouit de l’organisation de telles activités par une alliance des femmes journalistes. Surtout, selon lui, portant sur la protection sociale des femmes, notamment celles évoluant dans le domaine des medias.
Par ailleurs, au cours de ce forum plusieurs thèmes ont été abordés par les différents facilitateurs. Le premier a porté, sur les avantages de l’autonomisation de la femme au Mali. Ce thème a été présenté par la représentante du ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille.
Dans son développement, Mme Haïdara Bernadette Keïta dira que le concept d’autonomisation est axé sur trois dimensions. A savoir, dit-il, les opportunités économiques, l’amélioration des statuts légaux et des droits des femmes et la participation et l’inclusion des femmes dans le processus décisionnel économique.
Quant au second thème, il a porté, sur l’importance de l’Assurance maladie obligatoire(AMO), ses avantages et ses ayants droits. Un thème détaillé en long et en large par un responsable de la CANAM.
Selon le facilitateur de la CANAM, pour bénéficier la prise en charge de l’AMO, l’assuré et ses ayants droits doivent être affiliés et immatriculés à la CANAM. Pas seulement que ça, précise-t-il, ils doivent respecter une période de stage préalable de six mois à l’ouverture du droit aux prestations.
A noter que le forum a pris fin par une soirée gala et une remise de trophées aux dix femmes battantes dans l’entreprenariat féminin.
Par Fatoumata Coulibaly

Source: Le Sursaut

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *