Au Mali, faut-il menacer pour être ménagé?

Dans la langue française, menacer, c’est « essayer d’intimider en annonçant des actes redoutables ». Par contre ménager, c’est « traiter quelqu’un avec des égards pour ne pas déplaire ». Actuellement, tout porte à croire que c’est la loi du plus menaçant qui compte. En tout cas, ce terrible bras de fer entre les organisateurs de Miss Ortm2014 et le ministre de l’Economie numérique, de la Communication et de l’Information est porteur d’enseignements sur l’efficacité de la menace au Mali.

assemblé générale syndicale ortm manifestation pagaille

En effet, l’organisation du Concours Miss Ortm n’a pas été faite au Mali depuis 2 ans. Cela, parce que le pays se trouvait dans une grave instabilité politique depuis le 22 mars 2012. Donc un an après l’élection présidentielle, le Comité syndical de l’Ortm a décidé de reprendre service. Mais, le Secrétaire général de ce Comité syndical, AbdourahamaneHinfa Touré :

« La finale de la Miss Ortm 2014 devrait se tenir, le vendredi 21 novembre 2014,  mais l’événement fut annulé par le ministre de l’économie numérique de l’information et de la communication, Mahamadou Camara pour « raison d’Etat …c’est  le jeudi 20 novembre que le Directeur Général de L’ORTM nous  a annoncé de la part du ministre de l’économie numérique de l’information et de la communication d’arrêter l’organisation de la finale miss ORTM. Après avoir parlé avec le ministre, il dit que cette décision venait de lui-même et que ce n’est pas pour des raisons religieuses, mais pour la raison d’Etat : les accords d’Alger et aussi la maladie à virus EBOLA ». Et monsieur Touré de préciser avec fermeté :

« Que les choses soient bien claires, ce n’est pas une annulation, miss ORTM aura lieu le 5 décembre, sinon le comité syndical ira en grève. Le préavis est même déposé au ministère du Travail. Nous  sommes prêts à envahir la rue jusqu’à ce que la situation se dénoue.  C’est  un droit dont on nous a privés et on aurait dû être prévenu avant de faire déplacer les filles, payer la salle et les hôtels ».

Lors d’une autre conférence de presse, monsieur Touré confirme que l’organisation de miss Ortm se fera sans doute :

« …l’événement se tiendra le vendredi 5 décembre 2014, sous la présidence du ministre de l’économie numérique de l’information et de la communication, Mahamadou Camara et sera retransmis en direct sur l’Ortm. »

« L’entrée est fixée à 5000 FCFA. A cause de la situation de brouille autour de la tenue de l’événement, la Miss n’aura plus le véhicule comme prévu car le partenaire s’est retiré. Mais les prix classiques seront donnés au Miss et ses deux dauphines. La Miss aura 2 millions de FCFA et sera ambassadrice de la paix et de la réconciliation nationale, 1, 5 millions de FCFA pour la 1ère dauphine qui sera l’ambassadrice de la lutte contre Ebola et 1 million de FCFA pour la 2ème dauphine qui sera l’ambassadrice de la femme et de la construction citoyenne, a précisé le conférencier. », a, par ailleurs, précisé,AguibouSogodogo, notre confrère du Républicain.

Si ce Comité syndical n’avait pas exhibé cette menace de grève, il n’aurait pas eu gain de cause. Donc, il faut savoir ménager ceux qui parviennent à menacer.

La Rédaction, Option

SOURCE: Option  du   5 déc 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.