Attaque de la base de l’EUTM à Koulikoro, le 24 février dernier : l’Espagne décore ses militaires qui ont déjoué la tentative

Le ministère espagnol de la Défense a attribué deux croix du mérite militaire avec un badge rouge et deux croix du mérite militaire avec un badge bleu aux quatre soldats qui ont empêché l’assaut de la base espagnole de Koulikoro (Mali).

En effet, les soldats des forces de protection de l’EUTM-Mali, Richard Ríos et Daniel Gómez ont reçu la Croix du mérite militaire avec un écusson rouge pour leur performance dans l’opération impliquant l’utilisation de la force armée face à l’attaque terroriste subie le 24 février dernier.

L’armée espagnole a dû faire face à une attaque déclenchée à trois heures du matin. Arrivés au voisinage du centre, les occupants d’un des véhicules sont descendus et ont commencé à tirer à proximité d’une des portes d’accès secondaires. Par la suite, les véhicules se sont rendus à l’accès principal. Les soldats espagnols de garde, ainsi que les Maliens, ont repoussé le premier des véhicules, tandis que le second, voyant que le premier ne pouvait pas pénétrer dans le camp, a explosé à proximité de la porte du centre-ville, sans causer de grands dégâts. Il n’y a pas eu de morts à déplorer, bien que deux soldats maliens rapidement soignés par les services médicaux aient été blessés. La performance et la sérénité de ces soldats ont empêché un massacre.

Pour cette même action, Óscar Néstar, chef de la première équipe de désactivation des explosifs et le sergent Pedro Varela, ont été décorés de deux croix du mérite militaire avec un badge bleu. Tous deux étaient responsables du processus ultérieur de désactivation des artefacts permettant de sécuriser la zone.

Kibaru

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *