Assemblée nationale du Mali : Le Royaume du Danemark finance le programme de renforcement des capacités de l’institution

La salle Mamadou Konaté de l’Assemblée Nationale a abrité le mercredi 17 mai dernier, la cérémonie de clôture du programme de renforcement des capacités de l’Assemblée Nationale du Mali, financé par le Royaume du Danemark. Ont pris part à cette cérémonie, le président de l’Assemblée Nationale Issaka Sidibé, Mme Winnie Estrup Petersen, Ambassadeur du Royaume du Danemark au Mali, Dr Badié Hima, représentant résidant du consortium NDI/NIRAS et des députés et autres cadres de l’institution parlementaire.

salif-traore-general-ministre-securite-interieure-protection-civile-badie-hima-directeur-national-democratic-institute-ndi-ayon-kone-arga-mali-reforme

Au cours de cette cérémonie, le représentant résidant du consortium NDI/NIRAS, Dr Badié Hima a rappelé que ce programme de 16 mois d’un coût total de 700.000.000 FCFA ciblait huit (8) organes au sein de l’hémicycle. A savoir, l’administration de l’Assemblée, la Direction de la Communication, la Commission lois, la Commission Emploi, Femmes et Travail, la Commission finances, le Réseau des Femmes Parlementaires(REFEP). Mais aussi, le Réseau des Parlementaires Maliens de Lutte contre la Corruption, la Haute Cour de Justice. Selon lui, sur une attente de 90%, les actions planifiées ont été réalisées à plus de 97%.

C’est pourquoi, il dira que la mise en œuvre de ce programme fut une expérience professionnelle et humaine extraordinaire entre les élus de la Nation malienne et le Royaume du Danemark du point de vue de l’interaction entre les députés, la société civile, les organisations féminines et les médias. A cet effet, Dr Badié  Hima a encouragé l’ensemble des partenaires techniques et financiers du Mali, les ONG internationales et nationales à s’y engager pour le bien de la population.

A sa suite, l’Ambassadeur Winnie Estrup Petersen a salué  les bonnes relations qui lient les deux pays. Selon elle, l’Assemblée Nationale du Mali consacre à elle seule, toutes les valeurs démocratiques que le pays espère consolider à travers ce programme avec la représentation nationale du Mali. Pour elle, la mise en œuvre de ce programme sera un facteur pour que le parlement malien devienne un modèle démocratique qui sera cité en exemple partout en Afrique et au-delà du continent.

La communication parlementaire faisant aussi partie du programme de renforcement des capacités de l’Assemblée Nationale conçu et piloté par le consortium NDI/NIRAS, Mme l’Ambassadeur a indiqué que l’institution doit rester constamment à l’écoute de la société malienne afin d’être en mesure d’assurer sa fonction essentielle. Celle d’exprimer la souveraineté du peuple et dégager l’intérêt général.

« C’est un impératif démocratique pour l’Assemblée Nationale que de rendre compte aux citoyens de ses activités », a-t-elle ajouté.

Le président de l’institution Issaka Sidibé pour sa part a remercié le Royaume du Danemark pour son appui remarquable. Pour lui, le Danemark demeure l’un des rares partenaires à avoir toujours accepté d’accompagner et de soutenir la démocratie malienne même pendant les heures difficiles de l’évolution socio-politique du pays.

D’après lui, le financement et la mise en œuvre du Programme de Développement Institutionnel de l’Assemblée Nationale (PSDIAN), a eu un impact sur la bonne marche de l’institution et sur la qualité de ses prestations.

A noter que le Consortium NDI/NIRAS en partenariat avec l’Assemblée Nationale, a entrepris d’accompagner de façon graduelle, la mise en œuvre du PSDIAN à travers le programme de renforcement des capacités des députés de l’Assemblée Nationale dans l’accomplissement de leurs missions constitutionnelles en matière de législation, de surveillance de l’Exécutif et de représentation des citoyens.

Souleymane Birama Minta

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ORTM en direct