Assainissement de Bamako: le plan d’actions 2019 des femmes du District lancé

Les femmes travailleuses de la Mairie du District de Bamako ont initié, le samedi dernier, une journée de salubrité et de conférence-débat sur les violences sur le genre. Ces actions s’inscrivent dans le cadre des festivités de la journée internationale de la femme.

‘’Rendre propre la ville de Bamako’’ est le slogan des femmes travailleuses de la Mairie du District de Bamako regroupées au sein d’une Association dénommée ‘’Association des femmes travailleuses de la mairie du District’’ créée en 1996.

Ce samedi, elles ont donné les premiers coups de balai de la mise en œuvre de leur plan d’action au titre de 2019 dans la cour de la Mairie du District en balayant les coins et les recoins de l’Hôtel de Ville et ses alentours. Elles étaient plus d’une vingtaine de femmes à prendre part à cette journée inaugurale de leurs activités.

«Nous sommes organisées à faire un travail de synergie d’actions et de chaîne. Il y a des personnes qui balayent ; il y a d’autres qui ramassent les ordures et les mettent dans les poubelles», a expliqué un des membres de l’Association tenant en main un balai.

La dame portait également un cache-nez pour se protéger de la poussière. Elle avoue faire ce travail bénévolement, à l’instar de tous les autres membres de l’association. Pour elle, c’est un devoir de citoyenneté.

Conformément à sa feuille de route et ses objectifs, l’Association fait ce travail d’assainissement depuis 1996, date de sa création, a déclaré la présidente du regroupement Mme DEMBELE Fatoumata DEMBELE. Selon elle, chaque année, un plan d’action est élaboré et validé par les membres puis exécuté au cours de l’année.

Le plan d’action de cette année a été exceptionnellement lancé à la faveur des festivités de la journée internationale de la femme.

Contrairement à d’autres associations de femmes, c’est pour célébrer le 8 mars autrement. «Au lieu d’organiser des manifestations folkloriques et autre, nous nous sommes dit qu’il faut assainir le District de Bamako », a-t-elle déclaré.

« Notre plan d’action vise à assainir les monuments, les boulevards, certains carrefours, des bâtiments administratifs, certains espaces publics qui ne sont pas pris en compte par le groupe Ozone Mali, la voirie et les GIE », a expliqué la présidente en sueur.

Elle a aussi fait savoir que les actions de l’Association viennent en appui aux actions des autorités communales des six communes de Bamako, de la Mairie du District dans le cadre de l’assainissement de la capitale malienne.

«Depuis des années, nous recevons des appuis du Maire Adama SANGARE pour l’achat des équipements d’assainissement comme les balais, les râteaux, les pelles, les brouettes, etc.», a-t-elle souligné.

Selon le mode d’action de l’Association, tous les week-ends, un site est choisi par ses membres.

Après l’assainissement de la cour de la mairie du District, l’Association, en collaboration avec la direction régionale de la promotion de la femme et l’enfant et de la famille, a animé une conférence-débat sur les violences faites aux femmes.

Par Sikou BAH

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *