Arrestation et détention de l’imam prêcheur : Le HCIM juge les propos de Bandiougou Doumbia » indignes « , présente ses excuses et demande sa libération

Trois jours après l’interpellation du prêcheur Bandiougou Doumbia par la Brigade d’Investigations Judiciaires (BIJ), le Haut Conseil Islamique du Mali (HCIM) a tenu, hier mercredi, dans ses locaux, un point de presse au cours duquel ses membres ont condamné  » les propos indignes  » de l’imam Bandiougou Doumbia, membre de la Commission Nationale de Contrôle du HCIM. Toutefois, ils ont, au nom de l’inculpé lui-même, présenté des excuses à tous ceux qui ont été lésés et offensés par ses propos.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *