Armée malienne : Le grand sabotage !

L’un des spectacles politiques les plus inquiétants et auquel IBK et son fils Karim se sont récemment livrés, est l’affaire des avions de combat mal en point dont l’achat, s’est opéré dans la plus grosse arnaque.

En termes clairs, il s’agit d’hélicoptères ‘’Super puma’’ cloués au sol depuis 2017, selon les propres expressions d’IBK et lesquels engins militaires auraient été acquis sur fond de transactions frauduleuses, selon ce que sous-entendent les propos de Karim Kéita. Les secrets de défense ainsi mis à mal par la famille présidentielle, les forces ennemies savent désormais que le Mali ne possède aucun avion de chasse à même de mener une offensive aérienne réellement dissuasive. Et c’est avec stupéfaction que les maliens ont appris qu’ils n’ont désormais aucun moyen aérien nécessaire pour mener une offensive d’envergure et permettre à l’armée nationale de venir à bout des ennemis de la paix, surtout, dans un contexte d’insécurité multidimensionnelle. Nombreux parmi les experts en stratégie militaire à s’être prononcés sur la crise sécuritaire au Mali, ont presque tous mis en avant la nécessité d’une dotation des forces armées maliennes d’une véritable puissance aérienne. Ces spécialistes n’ont cessé d’alerter les officiels de l’Etat malien, en l’occurrence, les autorités militaires, sur l’appropriation d’équipements aériens de pointe comme seul vraie alternative à la lutte antiterroriste et autres menaces sécuritaires. La nature asymétrique combien complexe de la guerre imposée au Mali, oblige l’administration gouvernementale à changer d’approche de combat. Les attaques surprises à répétitions des groupes extrémistes qui, à ce jour, ont décimé un nombre incalculable de soldats maliens, ne se sont jusqu’ici heurtées à aucune résistance militaire ingénieusement planifiée du côté gouvernemental. Si la présence d’une formation physique adéquate des troupes, est de taille pour espérer enregistrer d’excellents résultats militaires, la présence d’équipements adaptés pour enrayer la menace terroriste, demeure nettement indispensable. L’arrivée des hélicoptères Super puma avec toute la propagande autour, avait suscité d’immenses espoirs dans le pays. Le peuple malien s’était vu désormais avec une armée à la dimension de sa défense. Aujourd’hui, c’est avec une déception sans limite qu’il apprend avoir été politiquement escroqué par IBK et son fils qui en savent plus qu’ils n’en disent. Certes, les troupes ennemies qui combattent, nuits et jours, le Mali, étaient bien conscientes du degré de démembrement et le niveau de paralysie de l’armée malienne. Mais, avec ce énième sabotage de Karim Kéita contre l’armée malienne, en complicité directe avec son pseudo-bourgeois de père qui n’a jamais rien contrôlé à part les sempiternels voyages de luxe, les forces obscurantistes ne peuvent dorénavant songer qu’à accroître leur capacité de nuisance contre la paix et la stabilité au Mali. Car, plus aucun véritable moyen dissuasif n’existe pour les intimider !
La Rédaction

 

Source: lepointdumali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *