Armée malienne : Des photographes de la DIRPA formés par l’EUTM

Cinquième du genre, l’équipe technique de l’EUTM vient de parapher la formation de 6 éléments des forces des Défense et de sécurité du Mali en traitement d’image. C’était à la Direction de l’Information, des Relations Publiques des Armées(DIRPA), le vendredi 16 septembre 2016, en présence du Directeur du dit service, le colonel Souleymane Maïga, de l’adjudant Pierre Bougaert de la Belgique venu spécialement pour la formation

attestation stage formation militaire armee malienne agent securite eutm dirpa

En prenant la parole, le colonel Souleymane Maïga, Directeur de la DIRPA, au nom du chef d’Etat Major Général des armées a vivement remercié la mission Européenne(EUTM) pour tous les efforts déployés dans la formation des forces Armées et de sécurité du Mali. Il a indiqué que cette formation vise  à améliorer les connaissances techniques des apprenants, notamment dans le domaine du traitement de l’image. Il a salué l’Union Européenne qui n’a cessé d’outiller les forces de Défense et de sécurité du Mali pour faire face aux défis du moment.

Il a également saisi l’occasion pour saluer l’engagement du commandement militaire qui ne ménage aucun effort pour donner plus de visibilité et de lisibilité à l’action des forces armées et de sécurité, dans un contexte national et international de plus en plus médiatisé où l’image joue un rôle prépondérant. « Nous sommes aujourd’hui pleinement dans une société de l’image, elle est dans notre vie professionnelle et privé, l’image est omniprésente dans notre société, les publicités, les photos, les vidéos, la télévision, le cinéma, les événements sociaux etc. » a indiqué le colonel Maïga aux récipiendaires.

Il leur a fait savoir qu’à tout moment de leur vie, ils seront sollicités consciemment, inconsciemment par les images, les messages et symboles qu’ils portent en eux. Et là pour le colonel Maïga, c’est la présentation favorable qu’on se donne vis-à-vis du public, une société, une institution, une personnalité. Il a invité les stagiaires à bien exploiter les connaissances acquises une fois dans leurs corps d’origine et  les a demandé d’avoir à l’esprit que l’image constitue un art à part entière dans sa capacité à saisir l’instantané comme à faire naître une émotion.

Aux récipiendaires, il leur a également indiqué  que c’est l’image qui donne aux faits et aux événements leurs forces ou leur séduction. « Si l’on prend une image, chacun de ses paramètres nous renvoie à une perception, un sentiment général » a indiqué le colonel. Il ajoutera que suivant l’angle, les couleurs, les lumières, ou l’éclairage, l’environnement, l’emplacement ou le contexte, elle nous livre des informations différentes. Il a donc invité les éléments formés en tant que  professionnels de l’image à faire  bon usage de l’image. La représentante des stagiaires Naïssa Konaté  a, au nom de ses camarades, salué la hiérarchie. Selon elle, cette formation leur a été nécessaire pour la complémentarité de leur professionnalisme dans le domaine de la prise de photo et le montage de l’image.

Fakara Faïnké

Source : Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *