Armée : LA MINUSMA RÉALISE 30 TOILETTES AU PROFIT DU PERSONNEL FÉMININ

La Place d’armes de la Base aérienne 101 de Sénou a abrité, hier, la cérémonie de remise officielle de 30 nouvelles toilettes au Service social des armées au profit de plus de 1000 femmes militaires. Ces réalisations, qui ont coûté un peu plus de 28 millions de Fcfa, entrent dans le cadre du Projet à impact rapide Bamako 19-003 de la MINUSMA.
La cérémonie était présidée par la directrice du Service social des armées (DSSA), le colonel Mariétou Dembélé. C’était en présence de la cheffe du Bureau de la MINUSMA pour la protection des femmes au Mali, Bernadette Sène, et bien d’autres personnalités civiles et militaires.

Après le discours de bienvenue du maire de Sénou, la directrice de la DSSA a indiqué que cette cérémonie résultait de la démarche de sa structure auprès du bureau pour la protection des femmes de la MINUSMA. Cela conformément à sa mission de recherche du bien-être pour le personnel féminin des forces armées et de sécurité de notre pays.
En outre, le colonel Mariétou Dembélé a précisé que sur les 30 toilettes construites, 10 appartiennent à la Direction centrale du service de santé des armées, 10 au Centre d’instruction «Fabou Lamine» de la direction du matériel, des hydrocarbures et des transports des armées, et autant au Centre d’instruction de l’Armée de l’air à la Base aérienne 101 Sénou. « La réalisation de ces toilettes au profit du personnel féminin de nos forces armées et de sécurité dans les camps cités, permettra de répondre significativement au souci du commandement lié au besoin et particulièrement aux moments les plus difficiles des formations pour ce personnel», a-t-elle salué.

A sa suite, la représentante des bénéficiaires, la stagiaire Awa Ouédraogo, a indiqué que ces toilettes, fruits du partenariat entre les FAMas et la MINUSMA, viennent à point nommé pour les soulager d’un souci qui appartient désormais au passé, et renforcer la capacité d’accueil et de confort du personnel féminin dans les camps. Enfin, elle a remercié les responsables de la MINUSMA en leur promettant d’en faire bon usage.
Pour sa part, la cheffe du bureau de la MINUSMA pour la protection des femmes au Mali a souligné que ces toilettes réservées aux femmes, constituent un moyen de prévention, de protection et de lutte contre les violences basées sur le genre. Bernadette Sène a exhorté les bénéficiaires à relever les défis de l’entretien et de la pérennisation de l’ouvrage, au grand bonheur des futurs pensionnaires des trois centres de formation.

La coupure symbolique du ruban par les officiels a été suivie d’une visite guidée des infrastructures.

Aboubacar TRAORé

L’Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *