APPUI ET AUTONOMISATION DE LA FEMME La ministre de la Promotion de la femme à Sanankoroba pour encourager ses sœurs

Afin de s’imprégner de visu du quotidien des femmes, discuter des sujets importants du pays ainsi que des préoccupations des femmes aux fins d’y trouver des solutions idoines, la ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Dr. Diakité Aïssata Kassa Traoré a choisi de passer la journée du samedi 20 juillet avec les femmes de la commune rurale de Sanankoroba. Un moment de communion, de partage d’expériences mais aussi de conseils entre femmes. Le tout couplé à la remise d’équipements de saponification, de décortiqueuse et d’ustensiles de cuisine aux femmes. Une façon pour la ministre de réaffirmer son engagement aux femmes  du Mali.

Il était 10h20 minutes lorsque la voiture de la ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille s’est immobilisée à Sanankoroba. L’atmosphère était conviviale sous les mélodies des instruments de musique traditionnels pour lui souhaiter la bienvenue.

A l’origine, les femmes des 26 villages de la Commune rurale de Sanankoroba avaient bénéficié de formations pour les activités génératrices de revenus. Afin de s’assurer de leur bonne maitrise des techniques et de leur engagement vers l’autonomisation, la ministre Diakité a décidé d’aller à leur rencontre.

Pour la femme de terrain qu’est la ministre, les problèmes de sécurité, la question de l’école, la cohésion sociale, les conflits internes et intercommunautaires, le respect des droits humains des femmes et des enfants, la lutte pour l’abandon des violences basées sur le genre sont des sujets dont les citoyens maliens devraient discuter afin d’y remédier de façon adéquate.

C’est pourquoi, elle en appelle au sens de responsabilité des femmes, elles qui sont qui sont en quête d’autonomisation. C’est en cela que les femmes peuvent être des actrices à part entière.

Convaincue de la détermination des femmes de Sanankoroba à aller de l’avant, la ministre a remis des équipements de saponification, des décortiqueuses  et des ustensiles de cuisine pour les encourager.

Occasion pour elle de leur prodiguer des conseils, pour cultiver l’entente et l’entraide, afin de booster la stabilité et le développement,  » retenez que chacun de nous a sa part dans la construction de l’édifice national et c’est en cela que le pays pourra se relever« , a-t-elle martelé.

A cette occasion, le maire, Mamadou Zan Traoré, a fièrement indiqué à la ministre que la mairie de Sanankoroba compte 7 femmes sur les 23 conseillers municipaux. Toute chose qui prouve que la loi 027 instituant 30% de femmes aux postes électifs et nominatifs est effective.

Au nom des femmes de la commune, leur présidente a soumis  à la ministre des sollicitations pour l’acquisition d’un CSREF pour la circonscription, d’un centre multifonctionnel pour les femmes, d’équipements pour la transformation des produits locaux et l’emploi pour leurs enfants. Toutes choses qui contribuent au développement de la localité.

Et la ministre, attentive et sensible à ces doléances, en a pris bonne note et promis de transmettre à qui de droit les requêtes pour soulager leur pénibilité.

Pour le sous-préfet, Mahamadou Hamidou, cette visite de la ministre demeure pour lui le symbole fort du courage et de l’abnégation de la femme, actrice à part entière dans le processus de recherche pour la paix.

F. Mah Thiam KONE

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *