ANPE : faire de l’emploi des femmes un vecteur de développement local et communautaire

C’est la volonté affichée par l’Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi (ANPE) au lancement, le 11 novembre dernier, de ses activités d’appui à l’économie solidaire à travers son appui à l’unité de saponification de « l’Association Baara Dia » des femmes de Hamdallaye ACI.

 

Placée sous la présidence de Mohamed Salia Touré, ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, la cérémonie s ‘est déroulée, au siège de l’association, à Hamdallaye ACI, en présence du directeur général de l’ANPE, Ibrahim Ag Nock ; du maire de la commune IV, des notabilités de la commune et des membres de « l’Association Baara Dia », venus nombreux rehausser l’éclat de cette cérémonie.
« Cette cérémonie est, certes, modeste ; mais, elle est pleine de signification pour notre association créée en 2018 ».
Sa voix nouée par l’émotion, Mme Awa Diakité, présidente de « l’Association Baara Dia » se réjouit du soutien de l’ANPE à son association. « Sans le soutien de l’ANPE, tout cela ne serait pas possible ».
Grâce, dit-elle, au soutien de l’ANPE, leur association a bénéficié, au moins, de plusieurs séries de formations. Qui ont permis à « l’Association Baara Dia » de créer quatre emplois directs ; mais aussi, plusieurs emplois indirects.

Les innovations de l’ANPE

« Les actions de l’ANPE, à l’endroit des femmes, seront poursuivies et consolidées », rassure Ibrahim Ag Nock, directeur général de l’ANPE. Car, a-t-il ajouté, « C’est pour promouvoir l’emploi, l’insertion et l’autonomisation de la Femme que l’ANPE s’est engagée à faire de l’emploi des femmes, un vecteur de développement local et communautaire ».
Pour ce faire, rassure Ibrahim Ag Nock, l’ANPE est en train d’entreprendre des innovations, permettant de renforcer davantage la capacité de production et de productivité des femmes.

Une priorité du gouvernement de transition

Appréciant à sa juste valeur les actions entreprises par l’ANPE en faveur des associations de femmes, Mohamed Salia Touré, ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle rassure que l’insertion socio-professionnelle des femmes est une des priorités du gouvernement de transition.
« L’insertion socio-professionnelle, et l’autonomisation des Femmes en particulier, reste une priorité du gouvernement de transition », a-t-il rappelé. Avant de formuler le vœu de voir, les mois à venir, « L’Association Baara Dia » grandir davantage pour pouvoir employer d’autres femmes.

Oumar Babi

Source : Canard Dechaine

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *