ANPE : 2016, année de l’autonomisation des femmes à travers des projets innovants

Nommé directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), en fin 2015, Ibrahim Ag Nock, dès sa prise de fonction,  s’est engagé résolument à  consolider les acquis et accélérer la mise en œuvre de la politique nationale de l’emploi. Depuis sa création en 2001, les services de l’ANPE se sont engagés dans un processus de restructuration. Les premières phases de cette restructuration ont concerné les aspects institutionnels et le renforcement des ressources humaines. Quant aux secondes, elles seront axées sur la mise en œuvre efficiente des missions, assignées à l’ANPE.

Ibrahim Ag Nock directeur general Agence nationale emploi ANPE offre don

Ces missions pour les atteindre, le directeur est venu avec dans ses valises, une nouvelle vision. Cette nouvelle vision, sera celle d’une agence qui s’adapte au changement, prête à ouvrir de nouveaux chantiers dans les domaines ci-après : l’autonomisation des femmes à travers des projets innovants, structurants et intégrateurs, et l’emploi rural à travers le développement des périmètres rizicoles, d’entreprises piscicoles et agro-silvio-pastorales. Pour le directeur général Ibrahim Ag Nock, l’année 2016 sera marquée par un changement important dans le dispositif d’appui à la création d’emplois. Aux dires du directeur, la femme sera au cœur de ce nouveau dispositif.

« L’ANPE aménagera dans chaque région, un centre maraîcher en vue  de permettre aux groupements de femmes de faire du jardinage dans d’excellentes conditions de travail », révèle le directeur.  A cours terme, c’est-à-dire pour cette année 2016, l’ANPE se donne comme objectif la création de 3 000 emplois dans les domaines de l’emploi salarié et de l’auto-emploi. Une large part sera réservée aux personnes handicapées.

A long terme, l’ANPE qui espère s’appuyer sur un dispositif adéquat de financement, promet  d’atteindre les 200 000 emplois prévus dans le cadre du programme présidentiel. Cet objectif, l’ANPE selon son premier responsable compte les atteindre en mutualisant ses efforts avec les autres structures du département notamment l’APEJ, le FAFPA, la PNAERP.  En ce qui concerne les employeurs, les services techniques de l’ANPE s’activent à œuvrer au placement adéquat et à une intermédiation favorable et conforme à leurs attentes. L’arbre ne devant pas cacher la forêt, l’ANPE reste confronté au retard dans le remboursement des fonds prêtés dans le cadre des projets. C’est ainsi que le directeur appelle les promoteurs des projets financés par l’ANPE à honorer leurs engagements en respectant les échéances de remboursement des fonds prêtés. D’ailleurs, la campagne de recouvrement a été lancée pour préserver le caractère revolving des fonds. Il faut noter que l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), créée en 2001, a pour mission de contribuer à la mise en œuvre de la politique nationale de l’emploi.

A. Kéné 

Source: Delta News

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *