AMALDEME : les déficients mentaux en besoin de soutien des personnes de bonnes volontés

Selon studio Tamani, la prise en charge des enfants atteints de déficience mentale appelée « AMALDEME » connaît d’énormes difficultés aujourd’hui.

Une préoccupation présente au niveau des responsables de cet établissement qui ont souligné que depuis quelque temps, la structure ne reçoit plus la part de prise en charge de l’état malien qui est estimée à 12%.

Source: Le Pays-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *