Amadou Koufa sous pression

Dans une note interne datée du 3 février, les analystes de la MINUSMA s’inquiètent de l’émergence dans la région de Nampala (centre du Mali) d’ un nouveau groupe djihadiste, qui a prété allégeance à l’Etat Islamique quelques jours plus tot et a revendiqué la double attaque du 30 janvier contre des postes militaires à Sarkala.
il serait notamment composé de combattants peuls qui faisaient jusque-là partie de la katiba Macina d’Amadou Koufa, affiliée au groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM). D’ autres ex-fidèles de koufa auraient également quitté récemment cette katiba pour se rapprocher de la mouvance de l’Etat Islamique au grand Sahara (EIGS) d’ Abou Walid Al-Sahraoui. Ils reprochent à koufa son inféodation à Iyad Ag Ghaly, la manière dont il répartit les butins de guerre et sa gestion des questions foncières
JA
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *