Amadou Dembélé, Directeur National de la Production et des Industries Animales (DNPIA) : « Les prix seront abordables, chacun aura sa catégorie de mouton »

Réconfortée par les bons résultats des expériences passées, la Direction Nationale de la Production et des Industries Animales (DNPIA) à travers le ministère de l’Elevage et de la Pêche, en prélude à la fête de Tabaski 2017 a lancé la 9ème édition de son opération dénommée ‘’Vente promotionnelle de moutons de Tabaski’’ pour le plus grand plaisir des consommateurs. Dans un entretien qu’il a bien voulu nous accorder, Amadou Dembélé, Directeur de la DNPIA, nous a fait le point de la situation d’approvisionnement des marchés du pays en moutons. L’optimisme est permis !

nango dembele ministre elevage peche visite operation tabaski marches betail moutons

Le Sursaut : Bonjour directeur, pouvez-vous nous présenter en deux mots votre structure ?

Amadou Dembélé : Bonjour. La Direction Nationale de la Production et des Industries Animales (DNPIA) est une structure qui est chargée d’élaborer et de mettre en œuvre des politiques nationales en matière de promotion de l’élevage dans le domaine de production animale (lait, viande, œuf, etc.) et des industries animales notamment les abattoirs les aires d’abattage.

Pouvez-vous nous faire l’état d’approvisionnement des marchés de mouton à Bamako ainsi que dans les capitales régionales ?

A D : L’état d’approvisionnement des marchés est très satisfaisant ! parce que, le vendredi et samedi derniers, Madame le ministre et moi-même avions parcouru tous les principaux marchés à bétail de la ville de Bamako. Nous avons aussi demandé à nos agents de terrain de faire la situation d’approvisionnement des différents marchés. Les constats que nous avons eu à Bamako aussi bien que dans les capitales régionales est que les populations vont être suffisamment approvisionnées en mouton de Tabaski. Les promesses que les marchands nous ont données c’est que les prix seront abordables, chacun aura sa catégorie de mouton. Dans ce cadre nous, au niveau de la DNPIA avions organisé une vente promotionnelle de moutons de Tabaski comme tous les ans. Cette année nous sommes à la 9ème édition.  Nous avons choisi, un site par commune dans chacune des six communes de Bamako et un site dans chacune des régions du pays à l’exception des régions du Nord,  Kidal, Tessalit et Ménaka pour des raisons connues de tout le monde.

Au niveau des sites, les animaux sont vendus par catégorie. Le premier choix de mouton marqué (vert) est vendu entre 100 000 à 120 000FCFA. Cela veut dire que n’importe quel animal, quelle que soit sa taille, ne peut pas être vendu sur nos sites au-delà de ce prix fixé. La deuxième catégorie(Jaune) a le prix qui varie entre 75 000à 100 000FCFA. Enfin les moutons de la troisième catégorie (rouge)  sont vendus entre 50 000 à 75 000FCFA. Mais dans cette fourchette il faut dire qu’il y a des animaux qui coûtent moins que 50 000FCFA, par ce qu’il y a des animaux qui ont été même vendus à 22 500 FCA sur ces sites. D’une manière générale le marché sera suffisamment approvisionné et chacun aura sa catégorie de mouton.

Existe-t-il des spécificités pour cette 9ème édition ?

A.D : Cette année il n’y a pas de spécificité particulière par rapport aux autres années, ce sont les mêmes groupements d’éleveurs organisés en société coopérative dans les zones pastorales. Ce sont, ces producteurs eux mêmes qui vont vendre directement aux consommateurs. Ceci permettra de briser la chaine d’intermédiaire, toute chose qui ne fait que surenchérir les prix.

Certains clients se plaignent du non-respect des prix fixés sur certains de vos sites de vente, avez-vous connaissance de ces manquements ?

A.D : Nous n’avons pas appris cette nouvelle ! Sur chacun des sites nous avons des agents de suivi qui veillent à ce que les prix soient respectés. Toutes les ventes qui s’opèrent sur ces marchés sont notées par ces agents de supervision. Nous n’avons pas eu écho d’une telle situation. Mais si cela arrivait, on va faire déloger l’éleveur en question.

Quel message à l’endroit des populations et des revendeurs ?

A.D : Le message que je lance aux populations c’est de s’adresser dans un premier temps aux sites de vente promotionnelle. Vous savez l’objectif de cette vente promotionnelle, est de faire en sorte que les prix sur les autres marchés s’alignent aux prix des sites de vente promotionnelle. Quelqu’un qui va fréquenter les deux marchés va tout de suite se rendre compte que les prix sur les sites de vente promotionnelle sont plus abordables que ceux pratiqués sur les autres marchés. J’invite les populations  à fréquenter les marchés de vente promotionnelle et chacun y trouvera son choix !

Entretien réalisé par Moïse Keïta

Par Le Sursaut

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *