Affectation du système d’Alerte précoce de la Cedeao au sein de l’Amap : Le Premier ministre renonce au projet, le comité syndical de l’Amap l’en félicite

Le Secrétaire Général du Comité syndical de l’Agence Malienne de Presse et de Publicité (AMAP), Souleymane Bobo Tounkara a animé hier au siège du syndicat (sis l’Amap) une conférence de presse. Le but principal de ladite conférence était de remercier le Premier ministre Modibo Kéita suite à sa grande décision de ne plus affecter au Système d’Alerte Précoce de la CEDEAO (Comité économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) le bâtiment qui abritait autrefois le Ministère de l’Economie numérique et de la Communication.

syndicat-travailleur-journaliste-presse-amap

L’information, explique Souleymane Bobo Tounkara, nous a été donnée le mardi 10 janvier 2017 par Monsieur le Ministre de l’Economie numérique et de la Communication lors de la cérémonie traditionnelle d’échanges de vœux à l’occasion de la nouvelle année. «Les deux cent quatre travailleurs de l’AMAP vous remercient d’avoir été attentif aux préoccupations exprimées par eux dans la correspondance qui vous a été adressée par le Comité syndical le 29 novembre 2016. Ils se déclarent très sensibles au souci que vous avez eu de les placer dans les conditions les meilleures de travail et vous assurent qu’ils se montreront à la hauteur de la compréhension que vous avez manifestée à l’égard de leurs inquiétudes », souligne la déclaration de lettre de remerciement du syndicat de l’Amap.

Satisfait de cette sagesse du premier responsable du gouvernement, le comité syndical de l’AMAP s’engage, pour sa part, poursuit la lettre, à vous démontrer que ses militants honoreront plus que jamais la devise de l’AMAP, «la performance au quotidien ». 

Hadama B. Fofana

 

 Source : Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *