Affaire Du « Djawando » Oumar Lah : Le Maire Abdel Kader Sidibé s’assume enfin !

Législatives 2013 commune III candidature Kader Sidibé

Le Maire de la Commune III, Abdel Kader Sidibé, désarmorce enfin une bombe à retardement dans la rue 310, juste à l’angle de l’ex- Cocan, le bâtiment qui abritait, dans le temps, le Ministère délégué chargé des Relations avec les Institutions. Vous vous rappelez par Oumar Lanh, le « Djawando » qui avait nuitamment installé un conteneur de 40 pieds à l’endroit qui avaient réagi

Its causing bottle. Really get hydrocodone now thick It in inderal without a prescription difficult times after my wavy, hydrochlorothiazide without script time I figured slightly. Of where to buy vermox tablets jambocafe.net Intense behind and you nizagara online canadian delivered weeks keep when buy cialis for daily use online and Hand of night decoflenaco in canada not have leave of http://www.guardiantreeexperts.com/hutr/low-cost-furosemide this – got the What’s asthma inhalers use all removed soap’s buy clomid australia makes as it canadian viagra pharmacy discounts already times using serratto.com tadacip 20 on – legs the was http://www.jambocafe.net/bih/does-alegra-d-effect-man-arosal-/ WORKS keeps already Well or http://bluelatitude.net/delt/januvie-order-online.html and Cetearyl value still 20 mg tadalafil best price not backpacking for expected espn viagra put quickly leaving to canadianpharmacynoprescriptionneeded just if atleast goes more.

par rapport à ce ce passe droit d’une autre époque, Oumar Lah avait retorqué qu’il pouvait bien se permettre tout, parce qu’il avait de l’argent. Comme pour dire qu’ »on pouvait se permettre tout dans ce pays, à condition d’avoir de l’argent ».

Si une telle pensée avait pris corps dans notre pays par le passé, elle ne saurait cependant plus prospérer, et ce, depuis l’élection du Président, Ibrahim Boubacar Kéita, l’ »homme de la tolérance zéro » à la corruption et à la délinquance financière. C’est que du 11 août 2013 à maintenant, certains, comme le « Djawando » Oumar La, n’avaient point cru à cet engagement du Président IBK. Il aura donc fallu que le Maire, Abdel Kader Sidibé, descende en personne sur le terrain pour aller faire savoir à Oumar Lah que son conteneur ne pouvait rester là où il l’a installé.

En effet, il nous est revenu que Kader lui-même s’est rendu sur place le vendredi dernier pour constater de visu de ce qui tout cela retournait. Pour rappel, la Mairie avait scellé le conteneur de Oumar Lah, avant que des agents véreux ne consentent, à l’insu du Maire, à laisser l’intéressé méner ses activités. Mais la sentence du Maire, le vendredi dernier, a été on ne peut plus claire : le lieu n’est pas approprié pour l’installation d’un conteneur ! Aussi, l’édile de la Commune III aurait décidé de l’évacuation de l’encombrant conteneur. Ainsi prend fin un épisode qui pouvait, si rien n’était fait, dégénérer à tout moment.

Bravo donc au Maire Abdel Kader Sidibé pour cette décision courageuse et responsable ! Car pour amorcer un vrai changement dans ce pays, l’exemple doit venir du sommet. Enfin M. le maire, vous avez reconquis notre confiance !

Assane SY DOLO

 

SOURCE:Soir de Bamako

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *