Aéroport international Modibo Kéïta Senou : CURE D’EMBELLISSEMENT

AEROPORT_BAMAKO_SENOULes travaux permettront spécifiquement la rénovation et l’harmonisation des façades des bâtiments commerciaux

Dans exactement huit mois, l’aéroport international président Modibo Kéïta Senou connaîtra un nouveau visage. Les travaux ont été lancés, lundi, par le ministre de l’Équipement, des Transports et du Désenclavement, Mamadou Hachim Koumaré, en présence de son homologue de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Ousmane Koné, du représentant du directeur général de l’Asecna, Hady N’Diaye, du président directeur général des Aéroports du Mali, Daouda Dembélé, ainsi que de nombreux invités.

Les travaux actuels concernent spécifiquement la rénovation et l’harmonisation des façades des bâtiments commerciaux. Ils interviennent quelques mois après le baptême de la plateforme, le 31 décembre 2015, du nom du premier président du Mali indépendant et permettront spécifiquement de moderniser et d’harmoniser les façades des aérogares côtés ville et piste.

Rappelons que depuis 2010, une nouvelle aérogare est en cours de construction qui permettra d’accueillir jusqu’à 1,5 million de passagers par an contre 800 000 actuellement. Rappelons que l’ancienne aérogare, inaugurée en 1975, n’a connu, depuis, que de petits travaux d’entretien ou de rénovation. De nos jours, l’ancienne et la nouvelle aérogare cohabitent sans aucune harmonie. C’est pour corriger cette lacune que les présents travaux ont été initiés. Leur coût est estimé à 1,2 milliard de Fcfa financés sur les redevances de développement des infrastructures aéronautiques et météorologiques (RDIAM).

L’entreprise chargée de l’exécution des travaux est Métal Soudan pour un délai contractuel de 8 mois. L’Asecna assure la maîtrise d’ouvrage des travaux. Le contrôle et la surveillance des travaux seront effectués par le bureau d’études Atelier d’architecture et d’urbanisme (AAU) du Mali. Toujours pour permettre un suivi rapproché des travaux, le département en charge des transports a mis en place une unité spéciale pour assurer la qualité et la transparence dans les transactions financières.

Le chantier utilisera des matériaux modernes d’architecture notamment les alucobonds et des adaptées. De même pour permettre aux passagers à l’arrivée et au départ d’avoir une image de la riche culture du Mali, il sera aménagé, du côté piste, une plaquette portant le signe du « Ciwara », une statuette pleine de symboles au Mali, a expliqué le ministre Mamadou Hachim Koumaré.

« La réalisation de ce projet d’embellissement et d’harmonisation permettra de corriger l’écart architectural et donner une image de marque à l’aéroport international président Modibo Kéïta Sénou », a assuré le ministre Koumaré.

En 2017, notre pays abritera le sommet Afrique-France qui amènera une intense activité aéroportuaire. L’aéroport Modibo Kéïta jouera un grand rôle aussi bien à l’accueil qu’au départ des personnalités.

« Après avoir donné à l’aéroport le nom du père de l’indépendance, nous devons le réhabiliter complètement et dignement pour magnifier ce geste et faire de ces locaux un symbole national et de fierté, car le nom du président Modibo Kéïta est indissociable de l’histoire du Mali et même de l’Afrique », a dit le ministre de l’Équipement, des Transports et du Désenclavement.

B. COULIBALY  

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *