Adama Samassékou, ancien ministre, membre de la coordination des associations des ressortissants de la région de Mopti : ‘’ Ce qui se passe dans la région de Mopti et dans les cercles de Ké-Macina et Niono ne peut laisser personne indifférent’’

Je remercie le Parena d’avoir initié cette rencontre d’échanges sur la situation sécuritaire dans la région de Mopti et dans les cercles de Ké-Macina et Niono. Ce qui se passe dans la région de Mopti et dans les cercles de Ké-Macina et Niono ne peut laisser personne indifférent. Il est important de se rassembler au regard de ce qui se passe dans la partie septentrionale et dans le centre du pays.

 Adama Samassekou ancien ministre

C’est pourquoi, le 13 juin 2015, on a mis en place un bureau que je préside, pour voir comment endiguer cette insécurité grandissante. Car sans paix, pas de développement. La région de Mopti a connu des moments heureux. Il y a une dizaine de communautés qui vivent ensemble. Le terrorisme a amplifié la division. Nous sommes en train de préparer un forum à Mopti pour savoir comment en est-on arrivé là et comment trouver une solution à la crise. Il faut non seulement le retour de l’Etat dans la zone mais également la restauration de la confiance entre l’Etat et les administrés. La situation est gravissime, en conséquence, la prise de conscience doit être générale. Félicitation au Parena d’avoir organisé cette rencontre.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *