Adama Coulibaly, chef de la Voie publique de la CCR, lors d’une conférence débat : « La seule solution pour réduire les accidents de la route reste la stricte application des mesures »

Le Centre Aoua Keita  a servi de cadre le vendredi 26 juillet à une conférence-débat sur le rôle et le fonctionnement du CCR. Cette activité a été organisée avec l’initiative de la Jeune chambre internationale (JCI) Bamako Espoir en collaboration avec la Compagnie de la circulation routière (CCR).  Elle visait  à informer et à sensibiliser les membres de la JCI sur les missions, les objectifs de la Compagnie de la circulation routière et les dangers liés à la circulation. Une quarantaine de personnes ont pris part à cette cérémonie.

 

Le commandant major de police, Adama Coulibaly, chef de la Voie publique de la CCR, a précisé les missions de la CCR pour ensuite toucher aux difficultés que ses agents rencontrent dans leur travail à cause de l’incivisme, de l’occupation anarchique de la voie publique, du manque de texte pour les tricycles « Katakatani » A ses dires, « La seule solution pour réduire les accidents de la route reste la stricte application des mesures pouvant régir le code routier de notre pays. Les forces de sécurité doivent appliquer la loi dans toute sa rigueur, au risque d’être complices d’un drame qui endeuille de nombreuses familles, et les parents de jouer un rôle de premier plan pour éduquer les enfants ».  Comme cause des nombreux accidents, il cite en exemple l’excès de vitesse, le non-respect de la signalisation.

Source : Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *