Accès des populations à l’eau potable : L’honorable Brehima Beridogo sur le rôle des parlementaires

Au Mali, le taux d’accès  à un assainissement amélioré, se situait en 2015 à 25% au niveau national, à 38% en milieu urbain et 15% en milieu rural.  Fort de ce constat et dans le souci d’impliquer les acteurs que   la Coalition Nationale pour la Campagne Internationale pour l’Eau Potable et l’Assainissement (CN-CIEPA/WASH) a organisé un atelier de sensibilisation à l’intention des  Parlementaires. C’était en fin août dernier.

 L’objectif visé est d’engager ces derniers dans la campagne.

operation citerne eau potable dons pauvre population femme menagere

 Le défi de l’eau potable au Mali ne pourrait être gagné qu’avec l’implication des acteurs compétents dans ce domaine. Et cela pour l’atteinte de l’objectif 6 de l’ODD d’ici à l’horizon 2030. C’est dans ce cadre que s’est tenu, à l’Hémicycle de Bagadadji, une journée de renforcement des capacités des Représentants du Peuple.

L’Honorable Béhima Beridogo, Député élu à Kadiolo, et non moins  Président du Réseau des Parlementaires pour l’Eau potable, l’Hygiène et l’Assainissement, fait de cet accès une question d’honneur pour le réseau qu’il dirige. A ce propos, il dit ceci : «Le Député a double rôle à jouer dans l’accès des populations à l’eau potable qui est un droit pour tout citoyen. A cet effet, le Parlementaire peut voter une loi permettant à l’Exécutif de faire en sorte que les populations aient accès à ce liquide précieux.

Secundo, mener une large sensibilisation à l’endroit de leurs mandants et partenaires pour rendre accessible l’eau potable à tous. Nous nous sommes attelés à cette tâche depuis longtemps et la CN-CIEPA vient de nous conforter dans notre position », a dit le Président du réseau lors de cette journée de renforcement des capacités.

Quant au 3e  VP de l’AN  s’engage également  à accompagner la CN-CIEPA et ses partenaires dans le combat pour l’accès à l’eau potable et à l’assainissement. L’Honorable, Amadou Cissé  a promis de porter la nouvelle au Bureau de l’Hémicycle, une façon d’obtenir le soutien de ses collègues Députés.

Avec  l’implication des Parlementaires, l’espoir est désormais permis concernant    l’atteinte de l’objectif 6 de l’ODD.

«Loin d’être un hasard, mais c’est un choix murement réfléchi d’impliquer les Parlementaire dans cette quête. Nous sommes rassurés et convaincus dans nos positions pour l’accès universel pour tous à l’eau potable », a laissé entendre  le Président de la CN-CIEPA lors de cet atelier.

Il revient en tant que Président du réseau à peser de tout mon poids afin qu’une frange importante des mandants aient accès à cet liquide vital qu’est l’eau. «La CN-CIEPA de venir vers nous est à soutenir et je félicite ses initiateurs », conclura le Président du Réseau des parlementaires pour l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement.

 

Ambaba de Dissongo

L’Observatoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *