8ème édition “Oxyjeunes” : les jeunes donnent de la voix

ecole education enfants village unicef

Cette rencontre permet aux enfants et aux jeunes de se former, d’affirmer leur participation citoyenne et de promouvoir des valeurs universelles de paix et de cohésion.

Kita, la capitale de l’arachide, abrite depuis ce lundi, 14 juillet 2014, la 8ème édition d’Oxyjeunes. La cérémonie d’ouverture a réuni autour des ministres en charge de l’Education et de l’Enfant, les autorités administratives et les notabilités de la localité. Le thème retenu pour cette 8ème édition, qui intervient après une interruption de deux ans en raison de la crise, est : « La participation des enfants et des jeunes dans la construction citoyenne et la culture de la paix ». Pendant une semaine, une centaine de participants, en provenance de toutes les régions du Mali, du parlement des enfants, des pionniers du Mali et autres associations et mouvements d’enfants et de jeunes échangeront sur leur contribution à l’émergence et à la consolidation d’une conscience citoyenne au Mali. La finalité recherchée est de renforcer le partenariat et l’unité d’actions entre les différents acteurs engagés pour l’accélération du développement et de la protection des enfants et des jeunes au Mali en vue de la promotion de leurs droits tant au niveau national, régional et local dans un environnement protecteur de post crise.Photo de famille des participants Selon la présidente du parlement des enfants, Lala Wangara, Oxyjeunes offre un cadre idéal aux enfants pour aborder des problèmes essentiels. « “Oxyjeunes” est un espace qui a permis d’outiller de nombreux enfants et jeunes dont moi-même sur leurs droits, les techniques et genres journalistiques, les conséquences des pratiques traditionnelles néfastes, le VIH et le SIDA ainsi que bien d’autres maux qui minent notre société. Cet espace nous a également permis de nous approprier les médias qui sont les outils les plus efficaces de sensibilisation, d’information et de plaidoyer » a-t-elle affirmé. Le thème, selon elle, est d’autant plus important qu’il contribue, d’une part, à impliquer davantage les enfants et les jeunes dans les prises de décisions, d’autre part, de sensibiliser les enfants et les jeunes à la restauration de la paix par le jeu pour contribuer à l’amélioration d’un environnement protecteur et favorable au développement inclusif, social, émotionnel, cognitif et physique des enfants affectés ou non par la crise du Nord.

Partage d’expériences
La représentante adjointe de l’Unicef au Mali, Alessandra Dentice, est revenue sur le bien-fondé de cet atelier qui est une tribune pour les enfants de s’exprimer véritablement et de bénéficier de l’expérience des adultes en vue de la promotion des valeurs universelles de paix et de cohésion. Tout en affirmant le soutien de son département pour cette initiative citoyenne, le ministre de l’Education nationale, Mme Togola Jacqueline Marie Nana a indiqué qu’Oxyjeunes permet de renforcer les capacités des enfants par la formation et d’élaborer des stratégies concrètes en faveur de la paix et de la cohésion sociale en vue d’un développement harmonieux du pays.

Pour sa part, le ministre de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Sangaré Oumou Bah, a souligné que c’est une rencontre interactive qui favorise l’amélioration des connaissances pour une participation citoyenne active. Elle a également invité les participants à plus d’attention et d’assiduité avant d’indiquer que le président de la République compte beaucoup sur les enfants pour relever des défis comme la formation, la réussite, le respect et le rayonnement du Mali dans le concert des nations. En début de cérémonie, le maire du cercle de Kita a, dans son discours de bienvenue, dit toute la fierté de son cercle à abriter l’événement avant de s’engager à œuvrer dans le sens de son bon déroulement.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.