8ème Conseil d’Administration de l’ODHD – LCP : Les ambitions demeurent, bien que le budget diminue

La 8ème session du Conseil d’Administration de l’Observatoire du développement humain durable et de la lutte contre la pauvreté (ODHD – LCP) s’est déroulée le 29 janvier 2015 dans la salle de conférences de l’ODHD.

Présidée par le Secrétaire Général du Ministère de la Solidarité, de l’Action Humanitaire et de la Reconstruction du Nord, Samba A. Baby, elle a permis au DG de l’Observatoire, Zoumana B. Fofana, de partager avec les Administrateur le bilan de l’année écoulée et les bonnes perspectives pour 2015, malgré un budget revu à la baisse pour près de 130 millions de FCFA.

La crise est passée par là, qui a vu le budget prévisionnel total chuter de 890 795 653 FCFA en 2014 à 760 648 528 FCFA en 2015. Mais cela n’entame en rien la résolution de l’équipe de l’ODHD de mener à bien ses missions et de continuer à mener ses enquêtes, réaliser ses études et produire des rapports réguliers sur le développement humain durable et l’état de la pauvreté au Mali.

Les ressources allouées à l’Observatoire, qui proviennent de l’Etat, du PNUD, de l’UNICEF et des fonds propres de l’ODHD, seront consacrées principalement cette année à l’appui – évaluation du CSCRP 2012 – 2017 et des OMD, au suivi et à la mise en œuvre du nouveau Schéma directeur de la statistique et à la production du Rapport national sur le développement humain (RNDH) 2015.

Des études seront également finalisées et diffusées, dont une sur la perception de la retraite au Mali, et le recensement des besoins prioritaires des 166 communes les plus vulnérables du Mali se poursuivra, tout comme la mise en œuvre du plan de communication, la signature de nouvelles conventions de partenariat  et les activités de renforcement des capacités du personnel de l’ODHD et des structures partenaires.

Créé par l’Ordonnance n°0047/P-RM du 29 Mars 2002, l’Observatoire du Développement Humain Durable et de la Lutte contre la Pauvreté (ODHD/LCP) est un Etablissement Public national à caractère Scientifique et Technique (EPST), au sens de la loi N°96-015 du 13 Février 1996.

Suivant le Décret n°02-287 PRM du 30 Mai 2002, fixant l’Organisation et les modalités de Fonctionnement de l’ODHD/LCP, trois organes d’élaboration et de suivi de la stratégie du Développement Humain Durable et de la Lutte contre la Pauvreté sont mises en place, à savoir le Conseil d’Administration; la Direction Générale et le Comité scientifique.

L’ODHD – LCP compte 5 entités opérationnelles, l’Unité Economie; l’Unité Statistique; l’Unité Sociologie; l’Unité Documentation et  Communication et l’Unité d’Administration et de Gestion. Ses missions sont d’entreprendre des études et des recherches dans le domaine de la pauvreté et du DHD; d’approfondir les études et la connaissance sur les dimensions de la pauvreté et les groupes vulnérables; d’élaborer et mettre en œuvre des programmes d’études et de recherche dans les domaines du DH et de suivre et analyser les principaux indicateurs liés à la lutte contre la pauvreté et au DHD.

L’Observatoire est également chargé d’analyser et diffuser les informations et données relatives à la pauvreté; d’analyser et rendre compte de l’état du DH au Mali; de mettre en place et gérer une base de données sur le DH et de produire le Rapport National sur le DHD. L’ODHD participe activement au suivi-évaluation du CSCRP et des OMD.

Ramata Diaouré

source : 22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.