8e congrès de l’Urtel : Bandiougou Danté réélu

L’Union des radios et télévisions libres du Mali (Urtel) a tenu, le lundi dernier, son 8e congrès ordinaire. Les assises organisées à l’hôtel de l’Amitié de Bamako ont porté entre autres, sur le rapport d’activités avec le bilan financier et le renouvèlement des instances.

Au sortir des travaux, c’est Bandiougou Danté qui a été réélu président de l’Urtel.  Après sa réélection, il s’est engagé  avec l’aide du bureau à être à hauteur  de  mission et de conduire l’Union dans la cohésion et le respect mutuel. Occasion pour lui de remercier tous les partenaires techniques et financiers pour leur accompagnement et leur intérêt pour la radio de proximité comme outil de développement.
Parlant des grands chantiers que le bureau va entamer, il dira qu’il est primordial d’améliorer la qualité de prestation des radios de la place. En outre, il est question, selon lui, d’amener les radios à se professionnaliser en cherchant des partenariats pour renforcer les acquis. « Je vous invite à plus de professionnalisme, de respect de l’éthique et de la déontologie pour faire des élections générales que notre pays s’apprête à organiser, une vraie fête de la démocratie », a-t-il souligné. .
Ce 8e congrès a été  l’occasion de formuler des recommandations fortes pour une gestion efficace et efficiente de ces questions. Parmi ces recommandations, figure  la situation fiscale des radios qui reste confuse. Aux impôts s’ajoutent les redevances.  Au cours de  ce congrès,  deux nouvelles coordinations régionales à savoir  Ménaka et Taoudéni ont vu le jour. Occasion pour le président d’assurer les régions non opérationnelles que leurs coordinations régionales naitront avec l’opérationnalisation de leurs régions.
A.T. Dansoko  
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *