61ème anniversaire de feu MAMADOU KONATÉ : AMK immortalise Mamadou Konaté

L’association Mamadou Konaté (AMK) a célébré le 61ème anniversaire de la disparition de Mamadou Konaté. C’était jeudi, 11 mai 2017 à Bamako-koura en présence de Diarra Racky Talla, ministre de la fonction publique, de M. Hamadoun Konaté, ministre de la solidarité et de l’action humanitaire, de M. Mamadou Bamou Touré, ancien ministre, du Pr. Doulaye Konaté, historien, du maire de la commune III, des représentants des familles fondatrices de Bamako, de M. Diomanssi Bomboté, de M. Moussa Konaté, président de l’association Mamadou Konaté.

 mamadou konate homme politique depute fondateur rda mali

L’évènement était placé sous le haut parrainage du ministre de la solidarité et de l’action humanitaire, M. Hamadoun Konaté.

Il s’agit bien du grand humaniste malien apprécié en Afrique, en France et dans le monde, feu Mamadou Konaté, décédé le vendredi 11 mai 1956 à savoir, le 29ème jour du mois de Ramadan à l’âge de 59 ans.

Cette association a été créée depuis 2012 et se fixe pour mission de mettre en exergue les actions et les idéaux d’amour de la patrie et de solidarisé avec ses concitoyens. Cette 61ème célébration du décès du parrain, feu Mamadou Konaté a été une occasion d’inaugurer leur nouveau siège non loin de la maison familiale à Bamako-Coura dans la commune III.

Mamadou Konaté fut avec Modibo Keita en 1945, le fondateur du «Bloc soudanais» qui deviendra une section de la toute nouvelle formation politique panafricaine, «le Rassemblement démocratique africain» (RDA). Il fut créé à la faveur du congrès de Bamako du 18 au 21 octobre 1946.

  1. Doulaye Konaté, Professeur d’histoire a fait un exposé sur la vie de feu Mamadou Konaté. Aussi, l’ancien ministre, Mamadou Bamou Touré a témoigné à propos de l’héritage politique de FEU Mamadou Konaté, élu trois fois député à l’Assemblée nationale française dont il fut vice-président avant son décès, en janvier 1956.

Dans son discours, M. Moussa Konaté, président de l’association Mamadou Konaté a dit ceci : « Si les pierres et les arbres de Bamako-Coura pouvaient parler, ils n’auraient certainement pas manqué de nous faire des confidences sur les moments de retrouvailles, toujours entre Mamadou Konaté et son entourage de quartier, des retrouvailles empreintes de joie et d’affection constantes. Un bonheur palpable dont le souvenir impérissable nous a été maintes fois rapporté par de nombreux survivants».

Saba Ballo

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ORTM en direct