5ème Session du Conseil Supérieur de l’Agriculture : IBK ordonne 15% du budget national pour la campagne agricole 2014-2015

La salle de banquet du palais de Koulouba a abrité le mardi 05 mai2014, les travaux de lancement de la 5ème session du conseil supérieur de l’agriculture. La cérémonie était placée sous la haute  présidence  du Président de la République  son excellence Ibrahim Boubacar KEITA,  Chef d’Etat du Mali. Il avait à ses côtés, le Ministre du Développement Rural, Dr. Bokary THERETA, le Président de  l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM), Bakary TOGOLA et de plusieurs membres du Gouvernement.

 

 bakary togola président apcam conference siagri

Cette campagne 2014-2015, se tient dans  un contexte de post crise politico institutionnel et sécuritaire marqué par le début du premier mandat du nouveau président de la République. Il a l’ambition de faire de l’agriculture le moteur de la croissance économique du pays, et du Mali une puissance agricole exportatrice à l‘horizon 2018 et la mise en mise en œuvre du CSCRP 3ème génération 2012-2017.

Le président de la République  son excellence M. Ibrahim Boubacar KEITA,  Chef de l’Etat dans son discours de lancement a apprécié la qualité de production de coton graine du Mali, la production céréalière prévue est de 7 180 404 tonnes ; 600 000 tonnes de coton graine ; 132 346 000 tonnes de Gnébé. Si tout aller bien la couverture  des besoins céréaliers du pays dégagera un excédent de 1,7 millions de tonnes. IKB entend faciliter l’acquisition des machines et des tracteurs afin d’améliorer et moderniser l’agriculture du Mali. En effet, le pays doit promouvoir l’agriculture familiale tout en s’ouvrant au monde et de mieux à l’agro business. Selon le président de la République, les productions céréalières attendues couvriront les besoins céréaliers du pays et dégageront un excédent de 1,7 millions de tonnes. Pour  atteindre cet objectif, le Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, a  attribué de façon volontariste 15% du budget national à l’agriculture pour cette campagne agricole2014-2015. Il a ensuite fixé le prix  d’achat des intrants agricoles qui sera de 11.000F CFA. L’agriculture malienne doit outrepasser à l’amélioration, la modernisation, la compétitivité et surtout source génératrice d’emploi.

Le ministre du Développement Rural, Dr. THERETA, dans son plan de campagne agricole a souligné les objectifs de productions céréalières. Parmi ces objectifs de productions il y a : le riz 2 304 479 tonnes soit 20%; le maïs 1 767 429 tonnes soit 3% ; le blé/ orge 27 592 tonnes soit -31% ; le mil 1 779 443 soit 0% ; sorgho 1 244 994 tonnes soit 3%  et  le fonio 56 466 soit +100%.

Y.KONATE

 

SOURCE: Le Progrès
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *