Installez la meilleure application pour regarder ORTM

Disponible sur Google Play

560 chauffeurs formés aux exigences de la conduite

A l’issue d’une formation de cinq jours (du lundi au vendredi), plus de cinq cents chauffeurs retenus pour le transport des invités du sommet Afrique France ont reçu, vendredi dernier, à l’Institut national de formation professionnelle pour le bâtiment, les transports et les travaux publics (INFP-BTP), leur attestation.

logo devise slogan sommet france afrique mali bamako

La cérémonie de remise des attestations était présidée par Mme la ministre de l’Équipement et des Transports, Mme TRAORE Seynab DIOP, en présence du Secrétaire général de son département, Makan Fily DABO. On y notait également la présence du Secrétaire général du Comité d’organisation du sommet, M. Askia Mohamed ; du porte-parole des récipiendaires, M. Brahima KONE ; et du Directeur général de l’INFP-BTP, Mohamed Salia MAIGA.
A quelques jours du rendez-vous du 27e sommet Afrique-France attendu à Bamako, le ministère de l’Équipement et des Transports, en partenariat avec la Commission nationale d’organisation de cette rencontre, a jugé bon de renforcer les capacités des chauffeurs retenus pour le transport de nos illustres hôtes. Ils étaient au total 560 chauffeurs à être soumis à cette rigueur pour relever le défi du transport sécurisé des hôtes venus participer à cette rencontre internationale dans notre pays.
Selon le Secrétaire général du Comité d’organisation représentant son président, Abdalah COULIBALY, empêché, cette formation des chauffeurs était plus que jamais nécessaire, dans la mesure où après l’accueil par nos autorités, les chauffeurs sont les premières personnes à être en contact avec les invités.
Selon lui, il s’agit d’hôtes qu’il faut traiter avec respect, conduire en toute sécurité ‘’pour qu’ils repartent avec une bonne image de notre pays’’.
Dans ce cas, les chauffeurs doivent être des exemples, a-t-il souligné.
M. Askia Mohamed a rappelé aux chauffeurs tous les défis qui attendent ces professionnels dont l’apport est indispensable pour la réussite du Sommet.
Le porte-parole des chauffeurs s’est surtout réjoui de cette initiative bien inspirée de nos autorités.
« Nous sommes venus, nous avons appris dans le sens de la sécurité, le bon accueil, le respect de nos hôtes, les exigences, la rigueur de la conduite. Il n’y a aucun doute, nous saurons relever le défi qui nous attend », a martelé M. KONE.
Le Secrétaire général, Makan Fily DABO, au nom de Mme la ministre de l’Équipement et des Transports, après avoir souhaité les vœux de bonne et heureuse année 2017 aux participants, a réitéré au Comité national d’organisation du Sommet France-Afrique la disponibilité de son département pour la réussite du sommet, un événement de haute portée historique et diplomatique pour notre pays.
Aux récipiendaires, il a appelé à capitaliser les moments d’échanges et de partage d’expériences dont ils ont bénéficié durant les deux jours de formation.
Au cours de cette formation, selon M. DABO, les chauffeurs, au-delà de leur professionnalisme, ont pu se familiariser avec des concepts clés de conduite : « les attitudes, les aptitudes, le réflexe et les techniques de conduite performante de sécurité, le comportement du conducteur en circulation routière, la sécurité routière et, surtout, celle liée à la tenue des véhicules ».
« Que les attestations que vous allez recevoir dans quelques instants vous servent à réduire significativement le nombre de victimes sur nos routes. Nous avons nos vies entre vos mains. Vous devez être plus courtois, plus prudents et plus tolérants au volant pour éviter des situations macabres que nous avons connues, il y a seulement 48 heures », a conclu le Secrétaire général.

Par Sidi DAO

 

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *