38 ème session ordinaire du Conseil d’Administration de l’AMAP: Une baisse du budget de 22,24% au titre de l’année 2020

Le jeudi 12 mars 2020, le ministère de la Communication, chargé des relations avec les institutions a servi de cadre à la tenue de la 38ème session ordinaire du conseil d’administration de l’AMAP. La rencontre a été présidée par le ministre, Yaya Sangaré.

Selon le ministre c’est la première fois qu’il participe à une  session  de l’AMAP. La bonne nouvelle ce que le ministre a affirmé  que c’est la première fois  que  l’application de la nouvelle législation sur la publicité engendrera pour l’AMAP d’importantes pertes en termes de  recettes. Raison pour laquelle il n’a pas manqué de poser une série de questions sur l’avenir de l’AMAP.

M.Sangaré a précisé qu’au cours de cette session le bilan de l’exercice 2019 ainsi que le budget programme annuel d’activités 2020 seront au cœur  des  besoins  pour atteindre les objectifs liés aux différentes évolutions.

En outre, il a affirmé que le budget de l’exercice 2020, équilibré en recettes et en dépenses, est arrêté à la somme de 2.988.295.000 FCFA. Il est en diminution de 22,24% par rapport à celui de l’année 2019. La subvention de l’État s’élève à 768.295.000 FCFA quant aux prévisions des ressources propres, elles se chiffrent à 2.220.000.000fcfa.

« J’exhorte donc l’agence de presse à poursuivre sa mutation avec l’allocation par le gouvernement, au titre du budget spécial d’investissement 2020, de la somme de 300 millions de FCFA destinée à la construction de sa représentation régionale de Sikasso. » a martelé le président du conseil d’administration.

Avant de souligner : « j’apprécie particulièrement pour un pays à grande tradition d’oralité, l’évolution de la direction de la presse communautaire, communément appelée kibaru , qui est en train de développer des supports numériques avec mis en ligne de sa chaîne YouTube qui diffuse des vidéos en langues nationales ».

Il n’a pas manqué de souligner que l’année écoulée a été marquée par le lancement de deux suppléments hebdomadaires : l’Essor sport et l’Essor culture. Ces deux innovations ont déjà trouvé leur public. Un sondage effectué auprès des abonnés a permis de savoir que 64 % des lecteurs apprécient le contenu des suppléments. Cet accueil favorable de la part du public a encouragé la direction.

IBRAHIM BINATÉ

Le Triomphe

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *