2eme session ordinaire du CA de l’AMAM : Le ministre du Commerce invite les opérateurs à soumettre leurs instruments de mesure à la vérification

Le ministre  Alhassane Ag Ahmed Moussa a fait cette interpellation à l’endroit des opérateurs économiques lors de la 2ème session ordinaire du conseil d’administration de l’Agence Malienne de la Métrologie- AMAM- qu’il a présidée le 28 décembre 2018  dernier à Dialakorobougou.

Selon le directeur, Lassana Togola, cette année de démarrage des activités de l’agence a été un moment de rudes épreuves pour le personnel  du fait de l’insuffisance de l’appui de l’Etat, de la non inscription de la structure au budget spécial d’investissement 2018, du manque de matériel lourd (Camion-étalon) pour la vérification des ponts-bascules, du manque d’intérêt pour  nombre d’acteurs économiques à soumettre leurs instruments de mesure à la vérification conformément aux dispositions de la Loi n°2016-001 du 04 février 2016 instituant le système national de métrologique au Mali. il a également relevé l’insuffisance de formation du personnel et des matériels techniques pour intervenir sur certaines grandeurs métrologiques et le manque de véhicule pour les missions de vérification et de surveillance métrologique.

Malgré ces entraves, dit-il, le personnel a fait preuve d’engagement et de détermination avec une approche pédagogique bâtie sur l’information et la sensibilisation des acteurs économiques détenteurs d’instruments de mesure et le don de soi à travers l’utilisation de leurs véhicules privés pour les missions du service.

Pour le président du conseil d’administration,  Alhassane Ag Ahmed Moussa au cours de l’exercice 2018, la direction et le personnel se sont attelés à l’exécution du programme d’activités à travers entre autres : l’information et la sensibilisation sur les textes d’application de la Loi n°2016-001 du 04 février 2018 instituant le système national de métrologie et le renforcement des capacités du personnel.

S’agissant spécifiquement du contrôle métrologique des instruments de mesure, précise le PCA, cette première campagne a été couronnée par la vérification de 9393 instruments de mesure, toutes catégories confondues avec un taux de conformité de 91,88% et le jaugeage de 664 camions citernes.

Le ministre a félicité et exhorté la direction et le personnel à être plus présents sur le terrain et à renforcer la synergie d’action avec la Direction générale du commerce et de la concurrence. Il a en outre invité les opérateurs à soumettre leurs instruments de mesure à la vérification.

Drissa Togola

 Les détenteurs d’instruments de mesure invités à soumettre leurs instruments à la vérification d’ici le 31 mars 2019

Lors d’une conférence de presse, qu’il a animée jeudi dernier en compagnie des responsables  d’associations de consommateurs le directeur général de l’AMAM, Lassana Togola, a déclaré que la campagne 2019 de vérification des instruments de mesures est ouverte depuis le début de l’année. Aussi, a-t-il lancé un appel pressant à tous les détenteurs d’instruments de mesure à soumettre leurs appareils à la vérification d’ici le 31 mars 2019. Les vendeurs de bananes tout comme les responsables d’hôpitaux sont concernés par cette interpellation. Cette année, a-t-il révélé, l’AMAM apporte une innovation de taille car  les instruments vérifiés seront désormais identifiables à travers une vignette.

 

Source: lechallenger

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *