29ème session ordinaire du conseil d’administration de l’ANPE: Le projet présidentiel de création de 200.000 emplois au centre des préoccupations

Hier jeudi 28 janvier 2016, les administrateurs de l’Agence Nationale Pour l’Emploi ont tenu leur 29ème session ordinaire budgétaire. C’était dans la salle de réunion de la direction générale de la dite structure sous la présidence du président du conseil d’administration, Moussa Kanouté, en présence du Directeur Général, Ibrahim Ag Nock.

Agence nationale pour l’emploi mali anpe

Cette 29ème session  ordinaire du conseil d’administration de l’Agence Nationale Pour l’Emploi s’inscrit dans un cadre de relance de l’économie nationale, dans une dynamique qui intègre le projet présidentiel de 200.000 emplois, mais aussi le programme d’actions gouvernementales 2013-2018.

Dans son intervention, le DG  de l’ANPE, Ibrahim Ag Nock, dira que cette année, ils mettront l’accent sur des actions prioritaires du projet intégrateur dans le cadre de l’autonomisation des femmes et l’emploi rural.  A ses dires, le budget de 2016 s’élève à 5 milliards FCFA, dont la moitié sera consacrée aux projets du programme.

Selon lui, ces projets ont été initiés et acceptés avant d’être soumis au conseil d’administration pour créer  davantage d’emplois décents et productifs. Mais aussi créer  un certain cadre de pérennisation.

« Cette année, l’accent sera mis sur l’approche inclusive avec les collectivités territoriales.  Nous allons faire des actions en convergence, en synergie d’actions avec les acteurs pluriels du secteur au niveau des collectivités  territoriales,  des conseils régionaux, des conseils de cercles, le secteur privé, les PTF pour qu’on puisse s’assurer de la pérennisation et de l’appropriation des actions que nous menons et mettons en œuvre sur le terrain » a souligné Ibrahim Ag Nock. Avant de se réjouir  de la convention que l’ANPE a signée avec le CNBM il ya quelques jours.

Selon lui, cette convention permet davantage de fédérer  toutes les statistiques et  d’orienter les futurs entrepreneurs, les offreurs au regard des demandeurs d’emplois et à avoir la qualité. Mais aussi d’intégrer la démarche qualité pour avoir le maximum d’intermédiations et de placements.

Le président du conseil d’administration, Moussa Kanouté, pour sa part, dira que l’engagement pris d’orienter l’agence dans la voie de son repositionnement sur le marché du travail se poursuit et mérite d’être renforcé durant l’exercice 2016.  La direction générale de l’ANPE, selon lui, prendra des mesures idoines à travers les nouveaux dispositifs de gestion et d’organisation.

« L’ANPE doit être au cœur de la mise en œuvre de la politique de l’emploi prônée par les plus hautes autorités de notre pays, en tant que Service Public d’Emploi » a-t-il indiqué. C’est pourquoi, dit-il, elle va jouer sa partition en contribuant aux côtés  des autres structures partenaires, à l’atteinte des objectifs fixés, dans une synergie d’actions.

  1. Kanouté assure que  le Conseil d’Administration ne ménagera aucun effort pour accompagner la direction générale  de l’ANPE dans la réalisation de sa mission de promotion de l’emploi.

« Face à l’acuité et à la complexité du phénomène du chômage, l’ANPE doit s’investir en 2016 dans des chantiers à fort potentiel  de création de d’emplois. Elle va le faire à travers des actions innovantes et des projets d’envergure en faveur surtout des couches sensibles » a laissé entendre le président du Conseil d’Administration.

Pour lui, les projets et programmes d’activités et de budget 2016 soumis à  l’appréciation des administrateurs tiennent compte des activités de création massive d’emplois pour soutenir le projet présidentiel de création de 200.000 emplois.

A l’en croire, l’année 2016 verra également l’application de l’approche GAR (Gestion Axée sur les Résultats) aux axes du Plan Stratégique de Développement (PSD) en vue d’obtenir des résultats probants et efficients.

Moussa Kanouté expliquera que le budget prévisionnel de l’Agence s’élève en recettes et en dépenses à la somme de  5. 011.900.000 FCFA.

« Nous constatons une hausse de 14% par rapport aux ressources de 2015, ce budget reflète l’ambition de la nouvelle direction d’insuffler une dynamique nouvelle aux actions à travers les chantiers innovants comme l’emploi rural et l’autonomisation des femmes, des domaines insuffisamment explorés et en conséquence insuffisamment exploités » a-t-il indiqué.  Avant d’inviter les administrateurs à examiner les projets et programmes présentés et le budget 2016 qui ambitionnent plus de créations d’emplois pour répondre à une préoccupation nationale.

 

Fily Sissoko

Source: Tjikan

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *